MPP : Vaste mouvement de renouvellement des structures du 25 février au 31 mai 2018

Posted on by B-Demain

En principe, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) est entrée depuis ce dimanche 25 février dans un vaste mouvement de renouvellement de ses structures déconcentrées que sont entre autres les fédérations, les sections provinciales, les sous-sections communales  ou d’arrondissement, les comités de base.

Le MPP a engagé un vaste mouvement de renouvellement de ses structures

C’est parti depuis ce dimanche 25 février 2018 pour le renouvellement des structures déconcentrées du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP)  que sont les fédérations, les sections provinciales, les sous-sections communales  ou d’arrondissement, les comités de base et les compléments de l’ensemble des structures.

Pour conduire et superviser le processus, la direction nationale du MPP a mis en place des collèges régionaux de proposition et de suivi des opérations de renouvellement des organes des structures géographiques du parti.

Ces opérations sont prévues pour prendre fin le 31 mai 2018 sur l’ensemble du territoire national et pour toutes les structures concernées.

Mais, «Des réaménagements pourraient être autorisés en fonction des réalités de chaque région par note du président du parti»,

«Aucun candidat à un poste de responsabilité ne peut être membre du collège de désignation. La mise en place des bureaux de l’ensemble des structures doit respecter un quota minimum de 30% de femmes et de 30% de jeunes (…)

Le cumul de postes de responsabilité à des échelons à des échelons différents n’est pas autorisé. Le membre du bureau élu à  l’échelon supérieur est remplacé à l’échelon inférieur. Le remplacement se fera dans les mêmes conditions que pour le poste initial. Toutes les opérations doivent se dérouler dans le strict respect des dispositions de la directive.  Tout manquement, tout acte d’indiscipline ou tentative de blocage sera sanctionné conformément aux textes en vigueur», indique la directive mettant en place les collèges régionaux.

  Burkina Demain

Leave A Response