3e édition de la coupe Woo-Tar de Founzan : Le secteur n°1 de Pana s’adjuge le trophée

Posted on by B-Demain

Le secteur n°1 de Pana  s’est adjugé le 24 février dernier, le trophée de la 3eme édition de la coupe de la solidarité (Woo-Tar) de la commune de Founzan, disputée sur le terrain de Pana.

Les officiels, promoteur et parrain, remettant le trophée et les lots au capitaine du secteur 1

La finale de la 3e édition de la coupe dénommée “Coupe de la solidarité (Woo-Tar), a connu son dénouement le samedi 24 fevrier 2018, sur le terrain de Pana dans la commune de Founzan; devant une population fortement mobilisée. L’équipe du secteur N°1 en maillot violet contre celle de Pana Carrefour en jaune, constituait l’affiche de cette finale âprement disputée.

C’est finalement l’équipe du secteur N°1 de Pana qui s’est imposée aux tirs aux buts par  4  à 3 devant celle de Pana Carrefour. Cette  troisième édition de la coupe de la solidarité (Woo-Tar)  a pour promoteur Christophe Somé, entrepreneur immobilier basé à Bobo. L’édition a vu la participation de 08 équipes, un concours de tir à l’arc et des concours de danses traditionnelles féminines. Aux côtés des populations fortement mobilisées, des personnalités dont   les honorables députés Bernard Somé de Dano ; Dissan Gnoumou de Houndé pour rehausser de leur présence l’éclat de cette rencontre footballistique qui a tenu toutes ses promesses. Riche en couleurs et émotions.

Un trophée, un jeu de maillot, un ballon

A la remise du trophée au vainqueur, le secteur 1


Les deux formations finalistes ont séduit le public à travers leur style de jeu et surtout la rage de vaincre. Chaque équipe a joué à fond la carte de la prudence, ce qui a conduit, après des tentatives infructueuses de part et d’autre, à l’épreuve des tirs aux buts en fin de match. Plus adroits que leurs adversaires du jour, ce sont les joueurs du secteur n°1 qui ont réussi finalement à s’emparer du trophée de cette 3e édition de la coupe de la solidarité de Founzan.

A la fin du match, a eu lieu la remise du trophée et des différents prix. Le meilleur buteur de la compétition et le meilleur gardien ont reçu chacun 5000F. Le 4è prix est composé d’un jeu de maillots + 1 ballon et la somme de 5.000 francs CFA. Le 3e prix est composé d’un jeu de maillots + 1 ballon et la somme de 10.000 francs CFA, est revenu à l’équipe du secteur n°4. Le 2è prix, compose d’un jeu de maillots + 1 ballon et la somme de 25.000 francs CFA est revenue à la malheureuse équipe finaliste de Pana Carrefour. Et le secteur n°1 de Pana, vainqueur de la finale, s’en tire naturellement avec le premier prix, composé du trophée, un jeu de maillot, un ballon et la somme de 30.000 francs CFA.

Un jeu de maillot pour toutes les équipes

Toutes les autres équipes ayant pris part à la compétition, ont reçu chacune un jeu de maillot et un ballon. De plus, les participants des différents concours ont été récompensés.

Pour le promoteur, Christophe Somé, c’est pour la cohésion que l’idée est venue d’organiser cette coupe. Rien ne peut, pense-t-il, réunir plus de monde aujourd’hui  dans la cohésion que le football.

Pour le promoteur l’objectif est atteint parce que l’évènement a occasionné beaucoup de retrouvailles entre fils et filles de la commune. Rendez-vous a été pris pour  l’année prochaine pour la 4e édition.

Concours du tir à l’arc

Par ailleurs, selon l’honorable député Bernard Somé de Dano, parrain du concours de tir à l’arc, l’initiative de regrouper les fils et filles au tour du ballon rond et encore aller développer la culture dagara avec le concours de tir vise non seulement à  soutenir vigoureusement cette initiative de retrouvailles autour du ballon rond, mais également à contribuer à la promotion de ce pan de la culture locale qu’est le tir à l’arc. «Mon intérêt pour le tir à l’arc a une histoire. Mon père était un grand tireur à l’arc et a même participé plusieurs fois à la Semaine nationale de la culture (SNC).

Et de rendre hommage à la population de Founzan pour la mobilisation, les équipes qui ont pris part à la compétition, sans oublier le promoteur qui n’a ménagé aucun effort pour mettre les jeunes ensemble depuis des années à travers notamment cette initiative de la coupe de la solidarité, Woo-Tar.

Gafoura Guiro /Houndé

Burkina Demain

Leave A Response