UICN : La DG Inger Anderson attendue à Ouaga le 4 mars

Posted on by B-Demain

En poste depuis 2015, la nouvelle directrice générale de l’Union internationale de la conservation de la nature (UICN), Inger Anderson, est en tournée depuis le 25 février dernier dans la region Afrique centrale et occidentale pour une visite de travail. Après Nouakchott en Mauritanie (25-28 février) et Dakar au Sénégal  où elle se trouve hier, la DG de l’UICN est attendue à Ouagadougou le 4 mars pour un séjour de 72 heures (4-7 mars 2018). Cette note d’information est relative à cette visite de travail de Mme Anderson en Afrique de l’Ouest et du Centre.

La directrice générale de l’UICN, Inger Anderson, est attendue le 4 mars à Ouaga, siège de l’UICN régionale Afrique de l’Ouest et du Centre

”La  »Directrice Générale de l’UICN, en visite de travail dans la région Afrique centrale et Occidentale de l’Union.

Ouagadougou, Burkina Faso, 25 février 2018 (UICN) – Du 25 février au 7 mars 2018, Mme Inger ANDERSEN, Directrice Générale de l’UICN, se rendra tour à tour à Nouakchott en Mauritanie (25-28 février), à Dakar au Sénégal (28 fevrier-4 mars) et à Ouagadougou au Burkina Faso (4-7 mars).

Durant son séjour, Mme la Directrice Générale rencontrera les premiers responsables de ces pays pour discuter de l’agenda des questions environnementales au niveau mondial et dans ces pays respectifs. Elle discutera également avec le personnel, les Membres, les experts des Commissions et les partenaires de l’Union sur les grands défis environnementaux et les perspectives d’une collaboration pour un monde plus sain qui valorise et conserve la nature.

Cette visite dans la région sera également l’occasion de partager sa vision de l’UICN, en tant que Directrice Générale de l’UICN, pour les prochaines années.

« Mme Inger Andersen effectue sa 1ère visite dans la région d’Afrique centrale et occidentale, depuis sa prise de service en 2015 comme Directrice Générale. C’est pour nous un réel plaisir et un grand honneur de l’avoir parmi nous, et nous en sommes particulièrement heureux » a précisé M. Aliou Faye, Directeur régional pi du Programme de l’UICN pour l’Afrique centrale et occidentale.

Par ailleurs, l’UICN célèbre son 70e anniversaire en 2018 et, avec un élan croissant pour atteindre d’ambitieux objectifs globaux, le vent tourne enfin vers un développement plus durable. Mais il n’y a pas de temps à perdre. Les espèces s’éteignent à un rythme alarmant. Le changement climatique menace les communautés, les économies et les écosystèmes dont nous dépendons.

En effet, depuis sa création le 5 octobre 1948 à Fontainebleau (France), l’UICN est devenue l’autorité mondiale pour ce qui concerne l’état du monde naturel et les mesures nécessaires afin de le sauvegarder. Les connaissances et les outils fournis par l’UICN jouent un rôle central afin que le progrès humain, le développement économique et la conservation de la nature puissent avancer de concert.

« À ce moment critique de l’histoire de l’humanité, nous devons joindre nos efforts pour mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et assurer la prospérité pour tous », a déclaré la Directrice Générale de l’UICN, Inger Andersen. « Aucun gouvernement ou organisation ne peut y arriver seul. Le pouvoir de l’UICN en tant qu’Union – avec ses connaissances, sa portée et 70 ans d’expérience – est essentiel pour tracer la voie à suivre » a-t-elle ajouté.

Mme Inger Andersen saisira aussi l’occasion de cette visite dans la région pour d’inviter tous les acteurs à s’impliquer davantage dans la protection de notre planète pour le bien-être de tous et à se joindre, tout au long de 2018, aux célébrations du 70e anniversaire de l’UICN qui se dérouleront dans le monde entier.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

– M. Ould Baba Mohamed (ould@iucn.org) pour la Mauritanie – M. Racine Kane (racine.kane@iucn.org) pour le Sénégal – Mme Clarisse Honadia/Kambou (Clarisse.honadia@iucn.org) pour le Burkina Faso  – Félicité Mangang : felicite.mangang@iucn.org

Pour en savoir plus sur le 70e anniversaire de l’UICN : https://www.iucn.org/fr/70-ans-en-2018

COMMUNIQUE DE PRESSE

À propos de l’UICN

Mme Inger Andersen ne vient pas en territoire en inconnu dans la région

L’UICN est une union de Membres composée de gouvernements et d’organisations de la société civile. Elle offre aux organisations publiques, privées et non-gouvernementales les connaissances et les outils nécessaires pour que le progrès humain, le développement économique et la conservation de la nature se réalisent en harmonie.

Créée en 1948, l’UICN s’est agrandie au fil des ans pour devenir le réseau environnemental le plus important et le plus diversifié au monde. Elle compte avec l’expérience, les ressources et le poids de ses plus de 1300 organisations Membres et les compétences de ses plus de 10 000 experts. Elle est l’un des principaux fournisseurs de données, d’évaluations et d’analyses sur la conservation. Sa taille lui permet de jouer le rôle d’incubateur et de référentiel fiable de bonnes pratiques, d’outils et de normes internationales.

L’UICN offre un espace neutre où diverses parties prenantes – gouvernements, ONG, scientifiques, entreprises, communautés locales, groupes de populations autochtones, organisations caritatives et autres – peuvent travailler ensemble pour élaborer et mettre en œuvre des solutions pour lutter contre les défis environnementaux et obtenir un développement durable.

Travaillant de concert avec de nombreux partenaires et soutiens, l’UICN met en œuvre un portefeuille vaste et divers de projets liés à la conservation dans le monde. Associant les connaissances scientifiques les plus pointues et le savoir traditionnel des communautés locales, ces projets visent à mettre un terme à la disparition des habitats, à restaurer les écosystèmes et à améliorer le bien-être des populations. »

http://www.uicn.org/fr  https://twitter.com/IUCN/

Leave A Response