«Le peuple burkinabè vient de perdre un illustre fils, un grand serviteur »

Posted on by B-Demain

Ceci est un communiqué de l’Union pour la Renaissance/Parti Sankariste (UNIR/PS) à l’occasion du décès de Jean-Baptiste Natama survenu le 18 mars dernier à Ouagadougou.

L’UNIR/PS pleure la disparition d’un farouche défenseur de la cause des masses populaires.

«COMMUNIQUE DE PRESSE

C’est avec une profonde émotion et une grande tristesse que l’Union pour la Renaissance/Parti Sankariste (UNIR/PS) a appris la triste nouvelle du décès de Jean-Baptiste Natama, décès survenu ce dimanche 18 mars 2018.

En passant par son engagement plausible lors  de la guerre Burkina-Mali, son passage dans  les organisations internationales, au MAEP, à l’Union Africaine, en politique et ses œuvres littéraires, Jean-Baptiste Natama a brillamment hissé haut le drapeau de notre pays.

En cette douloureuse circonstance, l’UNIR/PS adresse à la famille du défunt, ses proches, amis, connaissances, collaborateurs et à la nation toute entière ses condoléances les plus attristées.

Ce tragique décès constitue une perte inestimable pour sa famille, pour notre pays et pour l’Afrique toute entière.

Le peuple burkinabè vient de perdre, pour une fois encore,  un illustre fils, un grand serviteur, un intrépide combattant,  un farouche défenseur de la cause des masses populaires.

Puisse le très Haut et le Tout Puissant Miséricordieux, l’accueillir dans son paradis éternel.

Avec le Peuple, Victoire

Fait à Ouagadougou, le 18 mars 2018 »

Le Secrétaire national chargé de l’Information et de la presse

Issaka OUEDRAOGO

Leave A Response

*