COP 23 : La CONAJEC fait la restitution des acquis à Ouaga

Posted on by B-Demain

Les membres de la Coordination Nationale des Jeunes sur l’Environnement et le Climat (CONAJEC) ont pris part à la Conférence des parties (COP) 23, tenu en 2017 à Bonn en Allemagne. De retour, de ce grand-rendez sur la vie de notre planète, elle a initié le jeudi 22 mars, un atelier de restitution des acquis de leur participation en vue de partager les expériences vécues au reste des jeunes burkinabè.

Le présidium de l’atelier de restitution initié par la CONAJEC

La Conférence des parties tenue en 2017 à Bonn a connu une participation significative des organisations de la société civile burkinabè, en l’occurrence dans sa frange jeune, à l’image de la Coordination nationale des jeunes sur l’environnement et le climat (CONAJEC). La cérémonie de restitution était placée sous la présidence du ministre de l’environnement et du parrainage du ministre de l’énergie, tous les deux ont été représentés.

Un cadre d’échange et de partage d’expériences

Cet atelier de restitution selon ses organisateurs est de réunir autour d’une table, les différents acteurs aussi bien du public que du privé intervenant dans le domaine de l’environnement et qui ont prit part à la COP 23, pour un partage d’expérience.

Le coordonnateur général de la CONAJEC, Aboubakar Lougué, a tout d’abord remercié les jeunes pour leur participation à cet atelier de restitution. Pour lui, les jeunes doivent s’approprier la question de la lutte contre le changement climatique. Les jeunes, demande-t-il doivent être des vecteurs de sensibilisation auprès de la population. Il a expliqué qu’il s’agit pour « nous de partager les connaissances et formation que nous avons bénéficié lors de la COP à Bonn ».

Une mobilisation des jeunes qui rassure

Le représentant du ministre de l’environnement dit être heureux de l’initiative de la CONAJEC. Car cela prouve que les « jeunes s’intéressent aux problèmes de notre climat » et qu’ils sont conscients que la lutte doit être menée pour freiner les conséquences néfastes a-t-il déclaré.

Des panélistes issus de différentes structures présents à la COP ont exposé sur les acquis de leur participation à la COP. S’en est suivi des échanges avec des jeunes et des acteurs du secteur du climat et de l’environnement.

Batao Joachim

Burkina Demain

 

 

Leave A Response