Ragnongo : 4 morts, 5 blessés, 1 capturé et des armes récupérées

Posted on by B-Demain

L’on en sait un peu plus sur ce qui s’est passé à Ragnongo, un quartier périphérique de Ouagadougou, où il y a eu des affrontements meurtriers entre forces de défense et de sécurité et des présumés terroristes. L’on y déplore plusieurs morts, des blessés et de matériels militaires récupérés.

Dans la nuit du 21 au 22 mai, le quartier Ragnongo situé dans l’arrondissement 11 de Ouagadougou a été le théâtre d’un affrontement  entre les forces de défense et de sécurité et un réseau de présumés terroristes. En effet, une enquête  des FDS a permis de localiser un réseau de présumés terroristes qui habitaient  une villa non loin du centre médical de RAGNONGO. Une opération conjointe  lancée par l’unité spéciale de la gendarmerie et de la police a permis de mettre hors d’état de nuire ces ennemis de la paix et de la quiétude sociale.

Les échanges de tirs ont commencé aux environ de 3h et ont duré jusqu’à 10h. Cette intervention qui a duré des heures, n’est pas sans conséquences. Le bilan officiel du ministère de la défense nationale et des anciens combattants fait état de 3 assaillants abattus, 1 capturé, 1 gendarme décédé suite à ses blessures, 5 blessés évacués dont 4 gendarmes et 1 civil. Des armes ont été aussi récupérées dont 3 fusils AK47, 2 pistolets automatiques, 1 fusil mitrailleur, 2 explosifs, des cordons détonants et des détonateurs, un obus  transformé, des effets d’habillement militaire, tenue terre du Burkina, des téléphones portables, de nombreuses puces de téléphone et un cahier avec des écritures en arabe.

Abdoul Kafar Nignan

Burkina Demain

Leave A Response