Filets sociaux : Soulagement pour les familles vulnérables

Posted on by B-Demain

La salle de conférences  du centre national des archives a abrité ce vendredi 25 mai,  le point de presse du gouvernement. Etaient face aux journalistes pour aborder les questions d’actualité, Remis Fulgance Dandjinou, ministre de la communication et des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement et  Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal, ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille.

Pour le ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille, l`objectif du projet de filets sociaux est « accroitre l’accès de ménages pauvres et vulnérables aux filets sociaux  et établir les fondements d’un système adaptatif de filet sociaux au Burkina Faso« 

Ce projet, selon les dires de Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal, couvre pour l’instant 4 régions et 10 provinces.il s’agit des régions du centre-est, du centre-nord, de l’est et du nord. Dans ces régions les critères de choix des ménages vulnérables portent  sur les femmes enceintes, les femmes allaitantes, les femmes vivant avec un handicap et  qui sont dans la précarité. Ce projet, explique-t-elle,  offre 30 000f/ moispour les ménages vulnérables ayant au maximum 5enfants et 40 000f/an  pour ceux de 6 enfants et plus. La ministre assure même que 22 provinces et 83 communes vont bientôt bénéficier de ce projet.

Secourir les personnes vivant avec un handicap

Le président du Faso,  à en croire  Laurence Ilboudo,  tient  ses promesses. C`est ainsi que 50 projets de personnes vivant avec un handicap  dans chacune des 43 provinces aura une subvention de 200 000fcfa pour leur activation. Ouagadougou aura 100 projets et  Bobo, 70 projets. La ministre a souligné que cette subvention concerne uniquement les personnes vivant avec un handicap. Elle a laissé entendre que l’objectif de ce projet, c’est rehausser le niveau actif des personnes concernées de 2,2 à 50 pour 100 et concernant les étudiants en situation de handicap de 11 à50 pour 100.

Les mendiants de Ouaga seront recasés

Les enfants et femmes de la rue n’ont pas été en reste. Pour le ministre de la  solidarité nationale, des centres d` accueil ont été construits pour accueillir les personnes de la rue dans des conditions idoines afin de les faire sortir de leur précarité et les insérer dans la vie socio-économique de  notre pays. Ils seront donc recasés.

Remis Fulgance Dandjinou a évoqué  le divorce entre le Burkina Faso  et la chine Taiwan. Et de rassurer que les projets en cours entre nos deux pays ne seront pas interrompus. Par exemple dans le  domaine de l`agriculture. Il a aussi salué la mémoire du maréchal de logis François Ouédraogo héros national qui avait reçu une balle lors de l’attaque du café Aziz Istanbul mais qui tombera les armes à la main  lors de la récente attaque de Ragnongo. Le ministre de la aussi rappelé, en relation avec les 2 DG relevés de leurs fonctions depuis hier, que« le ministre nomme qui il veut à la pace qu’il veut «donc les grèves ne pourront pas les réintégrer.

Félicité Sawadogo

Burkina Demain

Leave A Response

*