Présidentielle malienne du 29 juillet : Il faut compter aussi avec IBK

Posted on by B-Demain

Alors  que certains hésitaient encore sur sa volonté de briguer un second mandat à la tête du Mali ; Ibrahim Boubacar Keïta, ‘’IBK’’, comme l’appellent affectueusement ses partisans, a officialisé sa candidature ce lundi 28 mai à Bamako.

IBK veut rempiler pour 4 ans à la tête du Mali

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta ne veut pas raccrocher à 73 ans. ’IBK’’, comme on l’appelle, a en effet  officialisé ce lundi 28 mai à Bamako, sa candidature la future présidentielle du 29 juillet prochain. Il entend ainsi briguer un second mandat de 4 ans à la tête du Mali qui est confronté à une situation sécuritaire sans précédent, à l’image des autres pays du G5 Sahel qui sont régulièrement confrontés à des attaques terroristes.

Devant une telle situation, la candidature du président sortant à sa propre succession n’allait pas de soi. Mais, après une longue réflexion, IBK a décidé d’y aller en espérant évidemment  faire la différence avec la dizaine de candidats déjà déclarés.  Dont Soumaila Cissé, chef de l’opposition politique qui lui aussi que son heure va bientôt sonner, fort notamment du soutien de la coalition d’une centaine de partis politiques et associations pour « l’alternance et le changement ».

Burkina Demain

Leave A Response