Bagassi : Grand carnaval de masques au FEMAB !

Posted on by B-Demain

La première édition du FEMAB (Festival des Masques de Bagassi), s’est tenue à Bagassi dans la province des Balé, le samedi 02 Juin 2018. Organisé par l’association WABAN, l’évènement culturel était placé sous la présidence du député Luc Yé et le co-parrainage deNazounouGnoumou, PDG des caves Gnoumou, et du DG de la mine d’or Roxgold  SANU SA.

La mobilisation pour cette première édition du Festival des Masques de Bagassi (FEMAB ) tenu ce 2 juin 2018, a été un véritable succès. Tous les 5 quartiers que compte Bagassi étaient présents à travers de fortes délégations.

Aux côtés des populations fortement mobilisées, diverses personnalités : le chef de village de Bagassi, le maire de Bagassi, le directeur régional de la culture, Ayouba Zongo, le président du FESTIMA à Dédougou, 4 députés. De quoi, visiblement, rehausser l’éclat de cette activité culturelle qui aura tenu toutes ses promesses. Riche qu’elle a été en couleurs et émotions.

5 sociétés de masques présentes

Invitées, 5 sociétés de masque ont marqué de leur présence le FEMAB 2018. Dans la matinée, deux sociétés de masques en fibres, notamment celles de  Biètoumounièyio et de Piénièyio, ont émerveillé  le public  par la qualité de leurs  prestations de danse.

Dans l’après-midi, c’était le tour de 3 autres sociétés de masques en feuilles, à savoir Wongonièyio, Sinyio et Yakuiyio, d’entrer en scène et  de faire apprécier leur  savoir-faire, leurs talents.

L’initiative du FEMAB saluée par les différents orateurs

Au titre des interventions, tous ceux qui se sont succédé à la tribune ont  magnifié l’importance de cette activité, saluant l’association WABAN pour l’initiative  car, c’est la première fois que les sociétés de masques des 5 quartiers de Bagassi se réunissent sur la même piste.

Basile Gnoumou, représentant du parrain, a exprimé toute sa joie et son admiration pour le succès de cette première édition du FEMAB. C’est une chance pour lui, dira-t-il, de parrainer ce festival, en rendant hommage à l’association Waban pour la confiance placée en lui.

«C’est un symbole fort de notre culture que nous devons absolument honorer toutes les fois que l’occasion nous est donnée», a-t-il soutenu. Et de prendre l’engagement d’accompagner toutes les activités de l’association en les invitant à encore mieux travailler pour le développement de la commune de Bagassi.

Promotion des valeurs culturelles du terroir

Pour le président de l’association, Benoît Yé, l’objectif visé à travers le festival n’est autre que la promotion des valeurs culturelles du terroir.

«Nous vivons sous l’influence de cultures étrangères et si nous ne prenons garde, nous perdrons le peu qui nous reste aujourd’hui», dit-il. Il a terminé en remerciant toute la population de Bagassi et tous ceux qui ont œuvré    pour la réussite de l’évènement culturel.Il a particulièrement rendu hommage au chef du village de Bagassi, l’honorable Luc Yé, Nazounou Gnoumou et le directeur général de la mine Roxgold SANU SA.

Dans la joie, la gaieté, la cohésion et la paix

Pour sa part, le maire de Bagassi a salué l’initiative, prônant lui aussi la valorisation de la culture dans sa commune à travers le FEMAB.

Pour cette première édition du Festival des masques de Bagassi, c’est un climat de joie, gaieté que  les sociétés de masques ont presté, prônant la cohésion et la paix. L’on a assisté à un véritable carnaval des maques. Les sociétés de masques ont reçu chacune 20.000 francs CFA et 30.000 francs CFA de la part du parrain et du président du FEMAB.

Gafoura Guiro / Houndé

Burkina Demain

Leave A Response