Crise à l’hippodrome de Bobo : Le gouvernement a tranché

Posted on by B-Demain

C’est désormais officiel, le Racing club de Bobo (RCB) et l’association sportive des Fonctionnaires de Bobo-Dioulasso ASFB vont dans les saisons à venir, aménager sur de nouveaux sites d’entraînement. La cérémonie de remise de ces nouveaux sites s’est déroulée en présence du ministre en charge des sports, du secrétaire d’État en charge des collectivités territoriales,des premières autorités de la ville de Bobo-Dioulasso et des responsablesdes2 clubs. C’était le samedi 9 juin 2018.

Le ministre des sports est venu jouer les bons offices auprès des protagonistes de la crise

C’est sur deux nouveaux sites situés à Bobo 2010 que le RCB et l’ASFB devraient s’entraîner dans les saisons à venir. Les deux sites de plus de 2 hectares seront entièrement aménagés par le gouvernement avec les infrastructures et les investissements dont bénéficiaient les deux clubs à l’hippodrome.

La volonté du RCB et de l’ASFBde quitter l’hippodrome et  d’aménager sur ces nouveaux sites, résulte d’un accord tripartite, gouvernement, RCB/ASFB et l’association des cavaliers qui a eu lieu le 21 avril 2018. Cet accorda visé à trouver une issue favorable à la crise qui oppose les deux plus grands clubs de Bobo-Dioulasso et l’association des cavaliers de Bobo par rapport à l’utilisation de cette infrastructure sportive à l’hippodrome.

2 nouveaux sites

L’accord stipule que les deux clubs doivent opérer des choix sur des sites qui reviennent au ministère des sports et loisirs. Ainsi, l’hippodrome reviendrait à la seule propriété des cavaliers de Bobo.

Ces nouveaux sites ont reçu un avis favorable des services techniques de  l’État  et des collectivités territoriales selon le ministre en charge des sports. Le ministre Azoupiou a affirmé par ailleurs que des travaux préliminaires sont prévus sur les deux sites avec son aménagement qui sera pris en compte dans le budget de l’État de l’année prochaine. Pour le moment, il invite les différents acteurs à continuer à cohabiter à l’hippodrome avant la fin des travaux des 2 nouveaux sites.

Des supporters mécontents de ce choix

Le choix des deux clubs pour les nouveaux sites n’a pas forcément reçu l’assentiment des supporters. Des supporters qui ont manifesté clairement leur opposition au ministre Azoupiou et à sa délégation  d’aménager sur les différents nouveaux sites.

Pour ces derniers, la distance entre le centre-ville et ces deux nouveaux sites va «tuer le football bobolais».

C’est pourquoi, ils restent camper sur leur position à savoir rester à l’hippodrome. Précisons que le RCB dispose  à l’hippodrome entre autres d’un terrain gazonné, d’un château d’eau et d’un siège réalisé cette année.

Sotouo Justin Dabiré/ Bobo

Burkina Demain

Leave A Response

*