Sit-in des agents de la fonction publique : Le mot d’ordre diversement suivi à Bobo

Posted on by B-Demain

Les agents de la fonction publique ont observé un arrêt de travail de 3 heures de 8h à 11h, le mardi 12 juin 2018 sur toute l’étendue du territoire national. Dans la ville de Sya, les travailleurs de la fonction publique ont répondu diversement à l’appel de leur coordination syndicale.

Il est 8h30 lorsque nous arrivons à l’hôtel administratif de la région des Hauts Bassins. À la direction régionale de la culture et du tourisme et à la direction régionale de l’emploi, de la jeunesse et de l’insertion professionnelle, les travailleurs sont présents dans leurs bureaux. Ils reçoivent les usagers pour les différentes prestations. C’est ce que nous confient des usagers rencontrés sur place.

À   l’école centre de Bobo, les élèves poursuivent leurs évaluations débutées hier lundi, selon le directeur de l’école centre B. Gaspard  Ouattara.Ce dernier affirme qu’il ne se sent pas concerné par le Sit-in. « S’il y a des tables de négociations qui nous sont données, c’est l’occasion de les saisir pour aller  discuter», affirme-t-il. Il poursuit en disant  « je pense que les points qu’on peut défendre, c’est à travers le dialogue qu’on peut le faire, ce n’est pas à travers le boycott des activités».

Si à l’hôtel administratif de la région des Hauts bassins et à  l’école centre, les travailleurs sont à leurs postes, ce n’est pas le cas à l’hôpital Souro Sanou et à la maternité Guimbi Ouattara de Bobo-Dioulasso. Dans ces deux centres de santé, la plupart des hommes en blouse blanche ont respecté le mot d’ordre du Sit-inde 8h à 11h.Au moment où nous quittions l’hôpital Souro Sanou aux environs de 10h, les agents de la santé observaient toujours le mot  d’ordre du Sit-in au sein de l’hôpital. Pendant ce temps, la direction générale de l’hôpital tenait une réunion de crise, nous a confirmé le chargé de communication de l’hôpital.

Sotouo Justin Dabiré/ Bobo

Burkina Demain

 

Leave A Response