Face-à-face Burkinabè de la diaspora –Président du Faso : Des vérités ont été dites

Posted on by B-Demain

«Contribution des Burkinabé de l’extérieur à la construction  nationale », c’est ce thème qui a été au cœur des échanges entre le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, les membres du gouvernement et les Burkinabé vivant à l’extérieur ce vendredi 13 juillet 2018, à Ouagadougou. Des changes directs avec le chef de l’Etat qui ont sanctionné le premier forum national de la diaspora.

Des représentants de la diaspora au cours des échanges avec le Président du Faso

C’est sous le thème  «Contribution des Burkinabé de l’extérieur à la construction  nationale» que le forum national de la diaspora s’est ouvert  le mercredi 11 juillet 2018, à Ouagadougou. Ce forum a réuni le Président du Faso, les membres du gouvernement et les Burkinabé vivant à l’extérieur.

On estime à environ 10 millions de Burkinabé vivant à l’extérieur. Il donc important ces compatriotes qui vivent à l’étranger apportent leur pierre pour la construction de leur mère patrie. Ainsi ce forum, présidé par le Chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré vise à inciter la diaspora burkinabé à investir au Burkina Faso.

Difficultés de la diaspora

Plus de deux heures durant, le président Roch Marc Christian Kaboré, s’est prêté aux préoccupations des Burkinabè de l’extérieur

Ce fut également l’occasion pour la diaspora de faire part des difficultés qu’ils rencontrent dans leurs pays d’accueils. Le problème que partage toute la diaspora est celui de l’acquisition des documents administratifs à savoir les cartes consulaires, les permis de séjour, des actes de naissance des enfants, etc. les tracasseries et les raquettes sont aussi des difficultés que connait la diaspora burkinabé.

Ce doyen de la diaspora souhaite plus de place pour les Burkinabè du Ghana dans la nouvelle politique gouvernementale

Le Président du Faso et les membres du gouvernement ont rassuré que des négociations seront entreprises avec les pays hôtes pour pallier tous ces problèmes pour le bonheur de nos compatriotes vivant à l’extérieur.

Sur la question des documents administratifs le ministre des Affaires étrangères, Alpha Barry dit que la possibilité est offerte à la diaspora de faire ces documents au de l’administration des pays d’accueil.

Le vote des Burkinabè de la diaspora

Des présidents d’institution ont assisté à la rencontre

A la question de savoir si la diaspora pourra prendre part aux élections de 2020, Roch Marc Christian Kaboré rassure nos compatriotes qu’il est sûr et certain que la diaspora participera aux échéances électorales de 2020.

Les Burkinabé de l’étranger ont aussi décliné des propositions pour une bonne gestion des ressources au Burkina Faso. Pour une participante,  «Chaque année, ce sont des milliards que les mairies misent dans la salubrité des villes. Il serait d’une grande économie si les populations s’organisaient pour nettoyer elles-mêmes les villes.»

Abdoul Gafar Nignan

Burkina Demain

Enregistrer

Leave A Response

*