Burkina Demain : Encourageante visite de courtoisie du CSC !

Posted on by B-Demain

Le Conseil supérieur de la communication (CSC)  a visité, ce mercredi 24 octobre 2018, le média en ligne Burkina Demain, sis au quartier 1200 Logements de Ouagadougou. Occasion pour le vice-président du CSC Aziz Bamogo et les autres membres de la délégation de toucher du doigt  les conditions de travail des responsables et agents du média visité, et de prodiguer des encouragements.

C’est dans la matinée de ce mercredi 24 octobre 2018 qu’une délégation du Conseil supérieur de la communication (CSC) conduite par son vice-président, Aziz Bamogo, a été reçue au siège de Burkina Demain (burkinademain.com),  au quartier 1200 Logements, à Ouagadougou.

Accueillis à leur arrivée par  Grégoire B. Bazié, directeur général et directeur de publication de Burkina Demain, les  visiteurs ont été conduits d’abord dans le bureau de M. Bazié, puis dans la salle de rédaction où se sont déroulés les échanges.

«Nous sommes venus pour voir dans quelles conditions vous travaillez et vous dire que le CSC veut vous accompagner à toujours faire votre travail dans le respect des règles déontologiques», a indiqué le vice-président du conseil supérieur de la communication, Aziz Bamogo. «Le CSC voit en vous un partenaire avec qui il voudrait travailler en amont pour prévenir d’éventuels dérapages. Nos techniciens sont des personnes ressources à votre disposition », a ajouté M. Bamogo qui était accompagné de des conseillers Ismael Nignan et Jeanne Marie Coulibaly, ainsi que de Abdoulaye Dao, Daniel Bonzi et de Sandrine Ouédraogo, tous responsables au CSC.

Prenant la parole à la suite du vice-président Bamogo, le DP de Burkina Demain a salué la démarche des responsables du CSC qui traduit quelque part une marque de considération à l’égard de son média. «Certes, par le passé, nous avons été souvent associés aux activités du CSC. Mais, c’est la première fois que nous avons cet honneur de recevoir une visite du CSC. Pour nous, c’est aussi une marque d’encouragement. Et Nous vous prions de bien vouloir traduire notre gratitude au président du CSC pour cette visite d’encouragement».

«Les problèmes pour un jeune média en ligne comme le nôtre, c’est la connexion, le problèmes matériels et financiers. Malgré tout, nous nous battons quotidiennement avec  les moyens dont nous disposons pour assurer le travail, dans l’espoir certainement que demain sera meilleur», a-t-il poursuivi.

Après trois années seulement d’existence, Burkina Demain a déjà couvert plus évènements au niveau du Burkina Faso, de la sous-région et au niveau continental. Le site a même déjà couvert des évènements de l’Assemblée générale de l’ONU. L’autre spécificité du site, c’est l’anticipation dans l’information, l’intérêt pour des questions porteuses pour l’avenir, le développement du Burkina Faso,  de l’Afrique. Des questions comme l’énergie, l’eau, l’environnement,  les infrastructures de façon générale.

Burkina Demain dispose à ce jour de  correspondants tant  à l’intérieur  qu’à l’extérieur du Burkina (Bobo, Houndé, Ouahigouya, Koudougou, Brazzaville, etc.)

Jean Konombo

Burkina Demain

Leave A Response