Houndé : 2 CSPS inaugurés

Posted on by B-Demain

Le conseil municipal de la commune de Houndé a procédé, le samedi 27 octobre 2018, à l’inauguration des Centres de santé et de promotion sociale (CSPS) de Siéni (un village de la commune de Houndé) et du secteur N°4 de Houndé. La cérémonie d’inauguration était placée sous le patronage du ministre de la Santé, Pr Nicolas Médah, sous la présidence du Dr Aissa Ado Bouwaye de l’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS), du secrétaire  général de la mairie de Bittou, Alphonse Fanfani et du directeur de Houndé Gold Operation, Marcus Brewster.

Les officiels procédant à l’inauguration des CSPS

Les deux CSPS inaugurés ce 27 octobre à Houndé, disposent  chacun d’un dispensaire, une maternité, un dépôt de médicaments essentiels génériques, des logements pour le personnel soignant, des latrines et d’un incinérateur. Ces infrastructures ont vu le jour grâce au transfert de ressources de l’Etat à la commune de Houndé, d’un montant de 71 millions de F CFA; sans oublier l’apport du Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales à hauteur de 23 millions de F CFA. La commune a aussi contribué à hauteur de 9 500 000 F CFA, une somme qui a servi à l’équipement des infrastructures.

Le député-maire Dissan Boureima Gnoumou

Le conseil municipal, avec à sa tête le député-maire Dissan Boureima Gnoumou, veut, à travers ces infrastructures sanitaires, donner de l’espoir à la population et la rassurer de la disponibilité des soins de qualité. A en croire le maire, à l’horizon 2021, le conseil municipal voudrait doter tous les villages et secteurs de Houndé d’une couverture sanitaire qui réponde aux normes du ministère de la Santé. La réalisation de cette ambition sera possible grâce à l’apport de l’Etat à travers le transfert des ressources, les fonds propres de la commune et la contribution des partenaires.

En effet, avec une population d’environ 150 000 habitants, Houndé avait huit CSPS. Ce nombre est passé à dix avec l’inauguration des deux CSPS, en attendant le onzième dans les mois à venir. Ce dernier CSPS, dont la pose de la première pierre est intervenue au secteur N°5, est entièrement financé par la société minière Houndé Gold Operation (HGO).

Pour le maire, la construction de ce CSPS viendra accroître l’offre de santé et combler des besoins de soins sans cesse croissants. Par ailleurs, il a indiqué que HGO n’est pas à son premier geste dans l’appui aux populations dans le domaine de la santé.
C’est pourquoi il a remercié son directeur général, Marcus Brewster. « Les infrastructures sont indispensables mais elles ne suffisent pas à elles seules pour procurer un service de qualité en matière de santé », a laissé entendre le bourgmestre de la commune de Houndé.

Il a saisi cette occasion pour solliciter, auprès du ministre de la Santé, patron de la cérémonie, trois ambulances pour la commune de Houndé. Car il estime que « sans ambulance, l’œuvre de ce matin ne pourra pas résoudre toutes les situations ».

Au personnel de santé et au personnel administratif, il a recommandé l’écoute, le respect, la courtoisie et le professionnalisme dans l’exercice de leurs fonctions. « Nous avons l’avantage de disposer d’un personnel formé avec rigueur par l’Etat. Je souhaite que les compétences acquises dans les écoles professionnelles publiques et celles agréées servent, de façon pratique, à donner une vie meilleure aux populations », a-t-il souhaité. Aussi, il a invité la population à prendre soin de ces CSPS.

Le ministre de la Santé, Nicolas Médah, patron de la cérémonie d’inauguration des 2 CSPS de Houndé

Pour le patron de la cérémonie, le ministre Nicolas Médah, ces inaugurations entrent en droit ligne du Plan national de développement économique et social (PNDES), qui traduit la vision de développement du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, à l’horizon 2020.
Il a par ailleurs annoncé que Houndé bénéficiera bientôt d’un autre CSPS sur financement du budget de l’Etat. « En disposant de quatre CSPS en l’espace d’une année, Houndé peut être citée comme un exemple réussi dans la réalisation des objectifs du PNDES en matière de santé », a-t-il indiqué.

Aussi, il a laissé entendre que la commune de Houndé sera dotée de personnel nécessaire pour le bon fonctionnement de ces formations sanitaires ainsi que d’une ambulance, d’ici la fin de cette année
«Houndé manque cruellement d’ambulances. Nous avons promis que, d’ici la fin de l’année, nous allons aider Houndé à acquérir une deuxième ambulance. Et c’est le lieu pour moi de féliciter le maire de la commune et l’ensemble du conseil municipal pour la diligence dans la construction de ces infrastructures », a dit Nicolas Méda.

Selon la présidente de la cérémonie, à travers l’inauguration de ces CSPS, la commune de Houndé tend progressivement, et à grands pas, vers le respect des normes au niveau national et sous-régional en matière d’accès aux soins de santé de base.

Pour le parrain, Alphonse Fankani, ces réalisations traduisent une volonté politique et une synergie entre l’Etat central et la commune de Houndé. Il fonde donc l’espoir que ces CSPS permettent de réduire les cas de maladies.

Gafoura Guiro/ Houndé

Burkina Demain

Leave A Response