FESPACO 2019: Le comité d’organisation installé

Posted on by B-Demain

Alors que la 1ère édition du Festival des identités culturelles se tiendra du 04 au 10 novembre 2018 prochain au Burkina, le ministère burkinabé de la culture des arts et du tourisme a procédé ce vendredi 02 novembre 2018, à Ouagadougou, à l’installation du comité national d’organisation de la 26e édition et du cinquantenaire du Festival panafricain du cinéma et de télévision de Ouagadougou (FESPACO), présidé par Yacouba Traoré, ancien directeur général de la Télévision nationale du Burkina.

Des membres du Comité national d’organisation du FESPACO 2019 installés ce vendredi 2 novembre 2018

C’est au siège du Festival panafricain du cinéma et de télévision de Ouagadougou (FESPACO), sis au quartier Goughin que le ministre de la culture, Abdoul Karim Sango, a présidé ce vendredi 02 novembre 2018, l’installation du comité national d’organisation de  la 26e édition du FESPACO.

Le président du Comité national d’organisation du FESPACO 2018, Yacouba Traoré

Pour le ministre de la culture, la responsabilité du comité est de prime à bord réussir l’organisation de la 26ème édition et surtout la célébration des 50 ans d’existence du FESPACO. Par conséquent, précise-t-il, les responsables de ce comité sont dans l’obligation de faire preuve de toutes les imaginations possibles afin de faire briller le cinquantenaire de sorte qu’au sortir de la 26e édition et du cinquantenaire en question, plus personne quelque part ne conteste le leadership du Burkina Faso en termes de pays phare du cinéma.

Au cours de cette cérémonie, le délégué général du FESPACO, Ardiouma Soma, a dévoilé la liste des membres du comité national d’organisation. Il s’agit entre autres de :

  • Yacouba Traoré (président du comité),
  • Souleymane Sawadogo (vice-président),
  • Jean Paul Koudougou (président de la coordination),
  • Jean Ives Nana (membre de l’organisation),
  • Dramane Konaté (membre),
  • Adèle Zerbo (assistante du comité), etc.

Les défis à relever sont nombreux, rappelle le ministre Sango.

 

Nicolas Bazié

Burkina Demain

Leave A Response