Autonomisation des femmes : Le Burkina réaffirme son engagement

Posted on by B-Demain

Les travaux de la  conférence ministérielle de l ‘Organisation de la coopération islamique (OCI)  sur la problématique de l’autonomisation de la femme, se sont poursuivi ce samedi 1er décembre 2018 à Ouagadougou, avec la cérémonie officielle d’ouverture présidée par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba.

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a présidé la cérémonie officielle d’ouverture de la conférence

Dans son intervention ce 1er décembre à l’ouverture officielle de la  conférence ministérielle de l ‘Organisation de la coopération islamique (OCI)  sur la problématique de l’autonomisation de la femme ; le Premier ministre burkinabé, Paul Kaba Thiéba, a réaffirmé l’engagement  du Burkina Faso dans le processus de l’autonomisation de la femme.

«La femme est le véritable moteur de développement économique et social», a assuré le chef du gouvernement. Pour lui, le développement de tout pays, le bien-être des peuples et la paix dans le monde ne peuvent s’opérer sans la participation de la femme qui représente la moitié de la population mondiale.

Pour Hélène Marie Marshall/Ilboudo, ministre burkinabè de la femme, le Burkina veut marquer sa contribution aux efforts de l’OCI en matière d’autonomisation et de renforcement du rôle de la femme dans le développement des États membres.

Elle continue en indiquant qu’ils veulent travailler à la suite de leurs prédécesseurs pour accélérer la mise en œuvre  d’un plan commun.

Ensemble main dans la main

Les femmes ont besoin d’assumer et d’occuper leur place aux cotés des hommes dans la procédure de l’égalité et de la complémentarité du genre, a martelé le premier ministre.

«Je souhaite qu’ensemble main dans la main nous puissions accélérer la protection et la promotion des enfants et des femmes dans nos États. Le concours de tous et de toutes est capital », a plaidé Mme Ilboudo.

Jean Konombo

Burkina Demain

Leave A Response