Baisse des prix du carburant : Ce n’était pas encore effectif ce mercredi soir !

Posted on by B-Demain

Près de 24 heures après l’annonce de la baisse des prix du carburant par le ministre du commerce, beaucoup de stations d’essence à Ouagadougou n’appliquaient pas encore les nouveaux prix. Les gérants attendent que des représentants de ministère viennent confirmer les baisses avant de les appliquer.

«On a entendu parler de baisse mais on ne peut pas encore les appliquer. Ils se sont précipités pour annoncer mais il faut qu’ils viennent confirmer avant qu’on ne baisse les prix», confie un pompiste dans une station à qui l’on a demandé pourquoi les nouveaux prix ‘n’étaient pas encore appliqués. Une réponse qui n’était du goût d’un client qui a indiqué que les gérants des stations n’avaient attendu autant de temps pour procéder à l’augmentation des augmentations du  8 novembre 2018 .

En effet, le Conseil des ministres du 8 novembre 2018 avait décidé de l’augmentation du prix du super et du gas-oil de 75 Fcfa à partir du vendredi 9 novembre 2018. Ce qui avait suscité la colère du Collectif contre la vie chère qui avait manifesté le 29 novembre 2018 pour exiger l’annulation de ces hausses.

Deux mois après, le gouvernement a donc fait ces ajustements de prix à la baisse. Ainsi aux termes de ces ajustements, la baisse est de 20 F CFA le litre du super 91, de 30 F CFA sur le litre du gas-oil et de 83 F CFA sur le litre du pétrole. Ces mesures devraient être appliquées ce mercredi 9 janvier 2019.

Sita Letitia Dongo

Burkina Demain

Leave A Response