CDP : Réflexions autour des priorités 2019-2020

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

Après sa session ordinaire du 18 novembre dernier, le bureau politique national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a réuni ses partisans et sympathisants, ce 26 janvier 2019 à Ouagadougou, pour définir selon les responsables du parti, les priorités du parti pour l’année 2019-2020.

C’est le président du CDP, Eddie Kombiogo qui a présidé la réunion du parti en cette matinée de ce samedi 26 janvier 2019.

L’année qui vient de prendre fin marque selon le secrétaire général du CDP, Issa Gandiano, la fin d’une année de lutte et le début d’une autre. Alors, les défis à relever sont énormes.

Il s’agit entre autres de la mise en place des unions nationales et des coordinations sectorielles du parti, de la mise en œuvre accélérée du programme d’activités du parti et l’adoption d’un guide en matière de communication pour plus discipline interne et externe et pour une meilleure visibilité.

L’unité et la cohésion

Pour le premier responsable du CDP, les priorités du parti en cette année 2019 sont la recherche dynamique de l’unité et de la cohésion interne, le parachèvement dans l’unité et du consensus de toutes les structures du parti, la mobilisation des ressources financières ; car pour Eddie Kombiogo, l’appartenance à un parti politique induit des obligations financières pour chacun des militants sans exception, etc.

« C’est vrai que souvent il y a des contradictions ou des mésententes au sein du parti mais nous devons rechercher la cohésion et surtout travailler à renforcer l’unité », dira le président du CDP.

Nicolas Bazié

Burkina Demain

About the Author

Leave A Response