Terrorisme au Sahel Burkina : 14 morts à Nassoumbou et Sakiré

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

Les nouvelles en provenance du Sahel Burkina ne sont pas du tout intéressantes. Hier, on faisait état d’une dizaine de personnes tuées, toutes civiles, à Sakiré dans la commune de Arbinda, par des assaillants en motos. Aujourd’hui, c’est au moins 4 militaires burkinabè qui ont été battus ce lundi  à Nassoumbou. Cela au lendemain de la prise de fonctions du nouveau ministre de la défense et des anciens combattants, Chériff Sy et le ministre de la sécurité, Ousseni Compaoré.

« Nassoumbou est tombée cette nuit. Des soldats sont dans la nature. Nous déplorons quatre morts dans nos rangs. Le camp a été incendié par les assaillants », a déclaré à Jeune Afrique un gradé de l’armée burkinabè qui a sollicité l’anonymat.

Signe que la situation est très grave dans la région. En effet, hier dimanche, c’est une dizaine de citoyens d’Arbinda qui ont été mortellement  par des assaillants armés en motos, toujours dans cette partie du Sahel Burkina. Les  nouveaux ministres de la défense et des anciens combattants et de la sécurité sont donc prévenus. Ils doivent rapidement montrer ce dont ils sont capables.

Burkina Demain

Leave A Response