Evaluations scolaires: Le CNSE suspend son mot d’ordre de grève pour 2 mois

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

Au cours d’une rencontre avec la presse ce 2 février 2019 à Ouagadougou, la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) au Burkina, a annoncé la suspension pour 2 mois de son mot d’ordre de grève portant arrêt des évaluations scolaires.

La mesure annoncée ce 2 février par la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) est en vigueur depuis ce dimanche 3 février 2019 et ce pour un délai de «deux mois », à en croire Bonaventure Belem, coordonnateur du CNSE. Cette mesure consiste notamment à la suspension du mot d’ordre de grève suspendant les évaluations dans les établissements scolaires publics. Les évaluations scolaires vont donc reprendre.

Exigence de la mise en œuvre des engagements du gouvernement

Le CNSE suspend son mot d’ordre mais ne renonce pas à ses préoccupations. Dans une lettre datée du 1er février, le mouvement syndical exige du gouvernement la mise en œuvre de ses engagements, notamment la revalorisation du statut de l’enseignant.

Et Belem d’expliquer que la présente mesure suspensive du mot d’ordre de grève en cours depuis l’année dernière, «doit être comprise par le gouvernement comme la volonté des syndicats à entamer les discussions du 4 février dans un esprit de dialogue sincère en vue d’aboutir à un statut véritablement valorisant pour les personnels de l’éducation et de la recherche».

En tous les cas, prévient-il, une évaluation de la situation sera faite en fin mars par la Coordination nationale des Syndicats de l’Education (CNSE).

Jean Konombo

Burkina Demain

About the Author

Leave A Response