Le MPP célèbre ses 5 ans d’existence

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

Le MPP célèbre son 5e anniversaire du 14 au 21 février 2019 à Ouagadougou. L’opportunité du 5e anniversaire du MPP est une occasion pour les militants du MPP de jeter un regard rétrospectif sur la marche du parti, d’établir un bilan partiel de la gestion du pouvoir d’Etat et de faire des projections sur le futur proche de la vie politique du pays qui se profile, à savoir les prochaines consultations présidentielle et législatives de 2020. Plusieurs activités sont inscrites pour la célébration de cet anniversaire : Conférence publique, Exposition photo, Remise de don, Interventions des cadres dans les médias.

Au cours d’un point de presse, animé par Simon Compaoré, le Président par intérim du MPP, a décrit la période sombre que traverse le Pays des hommes intègres. Il n’est secret pour personne que notre pays et ses institutions font l’objet d’une vaste opération de déstabilisation par terrorisme interposé depuis que le MPP a pris les rênes du pouvoir d’Etat dans notre pays en  2015. La partie n’est pas encore gagnée mais nous pouvons nous réjouir de la montée en puissance de nos FDS et les exhorter à être constamment prêtes pour la défense du drapeau national. Faire front commun contre le térrorisme, ce n’est pas distribué des points à MPP et ses alliés, c’est tout simplement être patriote et aimer son pays a lancé le premier responsable du dit parti.

Un bilan non exhaustif a été dressé par le Président par intérim du parti, Simon Compaoré. Dans le secteur de la santé, l’une des mesures forte du gouvernement, prise en avril 2016 par décision du Président du Faso, concerne la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans. Cela a permis  près de 8 millions d’enfants  de bénéficier des soins et a couté à l’Etat plus de 11 milliards de FCFA. Dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, 58 AEPS et 2309 forages existant ont été réhabilitées et  5076 forages neuf réalisés. Au niveau de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, le gouvernement à travers le PNDES a construit  10 amphithéâtres jumelés de 750 places, sept bâtiments pédagogiques en R+2, sept nouveaux centres universitaires polytechniques et 16 laboratoires ont été construit et équipés.

Dans le secteur de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, 7556 jeunes recrutés, 7870 bourses attribuées, 2924 salles de classe dans le primaire ont été construites, 416 collèges 55 lycées construits…. Dans le cadre de l’accroissement du taux de couverture électrique, on souligne le raccordement de 256 nouvelles localités au réseau national interconnecté.

Ousmane Bichara

Burkina Demain

About the Author

Leave A Response