Présidentielle sénégalaise : Macky Sall réélu à hauteur de 58,27 %

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

Donné vainqueur dans un premier temps par son camp, Macky Sall (58 ans) a été proclamé ce jeudi vainqueur de la présidentielle sénégalaise. Selon les résultats de la Commission nationale du recensement des votes, le président sortant a recueilli 58,27 % des suffrages. Il est suivi par Idrissa Seck, ancien Premier ministre, crédité de 20% des voix et par Ousmane Sanko, 15% des suffrages exprimés. Taux de participation à ce scrutin présidentiel : 66,24 %.

Selon la Commission électoral, Macky Sall a remporté le scrutin au 1er tour avec 58,27% des suffrages

Sous réserve de la confirmation des résultats par la Cour constitutionnelle, c’est Macky Sall qui présidera aux destinées du Sénégal pour les cinq prochaines années. Les résultats provisoires de la dernière  présidentielle proclamés ce jeudi même lui sont nettement favorables et fait de lui le grand vainqueur de ce scrutin présidentiel du 24 février 2019. 58,27 %, c’est la hauteur de la victoire de Macky Sall, si l’on en croit la Commission nationale du recensement des votes. Dans l’ordre, suivent loin derrière, l’ancien Premier ministre Idrissa Seck (20,50 %) ?, Ousmane Sonko (15,67 %),  Issa Sall (4,07 %) et l’ Madické Niang (1,48 %. Le taux de participation a été de 66,24 %.

Si Idrissa Seck conteste ces résultats qui mettent à son espoir d’un second tour qui lui aurait être été plus favorable, il a indiqué qu’il ne fera pas de recours devant la Cour constitutionnelle. Macky Sall assumera seul, a-t-il dit, toutes les conséquences de ce qu’il considère comme hold-up électoral. Cette attitude de Seck pourrait signifier qu’il n’a pas confiance à la Cour constitutionnelle. Malgré gré, le dernier mot revient à cette haute juridiction qui doit publier les résultats définitifs de la présidentielle.

Après Mahammadu Buhari au Nigéria, c’est Sacky Sall qui va donc rempiler pour un second mandat à la tête d’un Etat en Afrique de l’Ouest, suite à des élections tenues en ce mois finissant de février 2019.

Burkina Demain

About the Author

Leave A Response