Quand l’association Génération Consciente rêve haut pour le Burkina !

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

Motiver la jeunesse à la prise en charge et à l’entreprenariat, œuvrer à élever le niveau de conscience des Burkinabè, lutter contre le phénomène de l’immigration clandestine, promouvoir le potentiel de l’Afrique, ce sont les objectifs visés de l’association Génération Consciente du Burkina présidée  par Yaya Gansonré. Gros plan sur GCB.

Yaya Gansonré, président de l’Association Génération Consciente

Burkina Demain : Présentez-nous votre Association ?

Yaya Gansonré : Génération Consciente du Burkina (GCB) est une association créée en 2010 dont l’objectif principal est d’œuvrer à élever le niveau de conscience des Burkinabè surtout la tranche jeune. Elle a trois organes: l’Assemblée générale, le bureau exécutif composé de dix membres dont je suis le président et un conseil consultatif. La GCB est située dans l’arrondissement 3, secteur 15.

Quels sont vos domaines d’intervention ?

L’Association intervient dans divers domaine, à savoir l’éducation, la santé, l’autonomisation des jeunes et femmes, les technologies de l’information et de la communication.

Comment est née l’association?

 

L’association est née grâce à la volonté d’un groupe de jeunes  de contribuer au développement du Burkina Faso en apportant leur pierre à l’édification d’une société éveillée, civique et consciente. En effet, vu le faible taux d’alphabétisation, l’incivisme grandissant, le mépris vis-à- vis de l’autorité de l’État, la gestion opaque, calamiteuse et gabégique de notre nation commune, il a été jugé bon de créer une association qui par ces activités contribuera à élever le niveau de conscience, d’éclairer et permettre aux citoyens de mieux comprendre les choses et pouvoir prendre les décisions qui s’imposent.

3 Quelles sont aujourd’hui les missions et les objectifs de votre association ?

Comme je le disais, l’objectif principal, c’est de contribuer à élever le niveau de conscience des burkinabè par des sensibilisations, des actions de plaidoiries et autres. Nous avons entre autres objectifs de travailler à l’émancipation réelle des femmes, à la scolarisation de la jeune fille, la protection de l’environnement. Nous luttons également contre les mariages précoces, forces; la pratique de l’excision, la mauvaise utilisation des réseaux sociaux.

Pouvez-vous me résumer en quelques lignes ,vos actions sur le terrain?

Vous savez quand on est jeune, on est animé d’un certain dynamisme mais très souvent on est confronté à un certain nombre de problèmes. Pour mener des activités on a besoin de ce que l’on appelle le nerf de la guerre (l’argent) surtout dans le domaine associatif et la GCB ne fait pas exception mais avec la volonté des membres et de certaines personnes, nous arrivons à bouger les lignes. En terme d’actions sur le terrain, nous organisons fréquemment des débats où nous discutons entre jeunes sur des thème précis. Nous organisons aussi des conférences, des projections de sensibilisation dont la dernière en date est la sensibilisation sur les dangers des réseaux sociaux au sein du lycée professionnel Yennenga avec l’appui technique de la Commission de l’Informatique et des Libertés. Nous avons mis à la disposition d’un certain nombre de structures des bacs à ordures (écoles, centres de santé,…). Pour l’épanouissement socio sportif nous organisons chaque année un tournoi maracana au cours duquel nous profitons faire une sensibilisation de masse. Mais comme je le disais nous sommes limité dans nos actions par le manque de moyens. Si vous permettez, je sais l’occasion pour  lancer un appel, cri de cœur  à tous ceux qui se sentent interpeller par nos objectifs.

Pour celles ou ceux qui seraient intéressés de vous rejoindre, quelles sont les démarches  qu’ils doivent effectuer ?

L’association Génération Consciente du Burkina est ouverte à  toute personne qui partage le combat qu’elle mène. La GCB est située au secteur 15 à  Kilwin. Tel:76708877/78915430. Vous pouvez également retrouver l’association sur sa page Facebook en tapant Génération Consciente du Burkina sur Facebook.

Voudriez-vous ajouter un mot ?

Je voudrais remercier toutes les personnes qui depuis la création de l’association ont travaillé pour qu’elle puisse atteindre ses objectifs. Je remercie l’ensemble des militants pour leur engagement. Je  remercie vous qui nous avez permis de  nous exprimer et de présenter notre association, ses activités.

Nous  formulons  nos vœux de santé pour tous, de progrès social et surtout des vœux de paix, sécurité et cohésion sociale pour le Burkina Faso. A la population, nous demandons  une plus grande collaboration avec les Forces de défense et de sécurité. Vive la GCB ! Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

Propos recueillis Par Martial G.

Burkina Demain

Leave A Response