Dr. Emile Pargui Paré lance la rédaction de ses mémoires

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

«60 ans de vie, 40 ans de lutte politique et syndicale, la moisson est-elle maigre?». Ce sera le titre du document des mémoires du Dr Emile Pargui Paré. Pour en parler, l’homme était face à la presse ce mardi 19 mars.  

Dr Emile Paré face à la presse ce mardi matin

Au cours d’un point de presse organisé ce mardi 19 mars 2019, Dr Emile Pargui Paré a lancé la rédaction de ses mémoires sous le titre: « 60 ans de vie, 40 ans de lutte politique et syndicale, la moisson est-elle maigre? ».

L’auteur a déclaré vouloir se plonger aisément dans une étude descriptive et analytique de ses 60 ans de vie et de ses 40 ans de lutte laissant le lecteur, l’auditeur et le téléspectateur répondre à la question «  la moisson est-elle maigre ? » Ce grand titre sera accompagné d’un sous-titre intitulé « Cahier d’un retour au village natal » pour paraphraser Aimé Césaire.

Analyse des contextes international et national

La rédaction de ses mémoires a été précédée d’une analyse des contextes international et national. Ces contextes sont d’après l’auteur les déterminants de ses pensées et de ses appréciations subjectives ou objectives soient-elles.

Selon l’auteur, la décision de rédiger ses mémoires a été influencée par sa familles qui ne cesse de l’acculer à écrire, les jeunes politiques qui ont soif de savoir sur sa participation aux évènements qui ont marques la vie nationale de ce pays et par soi-même compte tenu de l’évolution politique actuelle.

2 éléments essentiels du contexte

Grande mobilisation de la presse pour écouter l’homme de l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014

Pour Dr Emile Paré, le contexte national dans lequel il lance la rédaction de ses mémoires est marqué par deux éléments essentiels. Le premier est le contexte post-insurrectionnel et le second est la gestion du pouvoir et la gouvernance par le Président Rock Marc Kabore.

Selon lui, lors de l’insurrection d’octobre 2014, le peuple a affiché sa volonté et sa détermination de rompre avec l’ancien régime du président Blaise Compaoré. Il a souligné également que l’exigence de cette rupture totale devant conduire la transition a opéré des réformes profondes de l’Etat et de ses institutions, mais malheureusement, les acteurs de la transition n’ont pas pu opérer ces réformes. C’est donc au premier Président post insurrectionnel élu démocratiquement de mettre en œuvre ces réformes.

Mémoires en plusieurs tomes

Donc c’est sous ce contexte national que l’auteur justifie le lancement de la rédaction de ses mémoires. Cette rédaction se fera verticalement, horizontalement et transversalement sur le double mode de l’écriture et de l’audiovisuel.

Les grandes lignes de ces mémoires seront écrites en plusieurs tomes et des thématiques d’actualité vont ponctuer ces écritures. On peut citer :

  • La révolution générationnelle ;
  • La révolution démocratique nouvelle ou citoyenne ;
  • La révolution d’aout 1983 et les causes de son échec ;
  • L’insurrection populaire ou une révolution inachevée ;
  • L’expérience d’un marxiste-léniniste dans les eaux boueuses de la démocratie libérale.

Le triomphe du capitalisme et de la démocratie

Pour l’auteur, malgré le triomphe du capitalisme et de la démocratie libérale dans le monde en général et dans notre pays en particulier, le peuple en lutte cherche toujours la voie de son émancipation sociale et économique. Il attend des dirigeants démocrates une offre politique de sortie de leurs conditions de vie qui ne cessent chaque de ses dégrader.

Emile Pare dirige le centre du MPP qui a été inauguré le 31 décembre 2015. Ce centre forme des militants du MPP en vue de la conquête du pouvoir, la gestion du pouvoir d’état et l’engagement des militants à même de pouvoir engager les luttes futures. Le Conseil des ministres en sa séance du 2 mars 2018 a nommé Dr Emile Pargui Pare, directeur général de l’Ecole nationale de santé publique (ENSP).  Depuis lors, il s’est engagé à marquer de son empreinte son prestigieuse école à travers des actions et des reformes diverses.

Ousmane Bichara

Burkina Demain

About the Author

Leave A Response