Sport à l’école : Les activités au Centre-ouest lancées !

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

Les acteurs du monde de l’éducation dans le Centre-Ouest ont été témoins, le 27 février dernier, sur le terrain des écoles Centre de Koudougou, du lancement des activités sportives et culturelles de 2019. Cette édition qui connaîtra son apothéose en mai, est placée sous le patronage du gouverneur de la région, Irène Coulibaly, et du co-parrainage de Tomy Zongo et d’Évariste Diasso, tous deux fils de la région.

Le DREPPNF, Batia Sogo, le chef d’orchestre, a dit toute sa satisfaction de voir les premières autorités régionales se mobiliser pour la cause

Organisées par la direction régionale de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle du Centre-Ouest (DREPPNF), les activités sportives et culturelles de 2019 promettent d’être chaudes et amusantes, à en juger par la mobilisation au lancement. En effet, l’adhésion et la disponibilité des premières autorités régionales à savoir le gouverneur de la région, Irène Coulibaly, le président du Conseil régional du Centre-Ouest, Aboulaye Badoh, ainsi que le soutien indéfectible des co-parrains,  Tomy Zongo et Evariste Diasso, ne font pas défaut. Cet accompagnement renforcé  ne pouvait que réjouir le premier responsable de la Dreppnf, Batia Bavapoula Sogo. Celui-ci, dans son mot de bienvenue, a salué cet engagement qui, de ses dires, témoigne du souci des uns et des autres, du développement de l’éducation et du devenir des enfants.

Il lui a également plu de féliciter les acteurs à la base qui entendent jouer pleinement leur partition. A l’entendre, les activités sportives et culturelles, en tant qu’activités périscolaires, jouent un grand rôle dans l’accomplissement de la formation des écoliers et pour cette raison, il faut bien réunir les conditions à cet effet. Aussi, a-t-il exhorté les acteurs à redoubler davantage d’efforts dans cet encadrement afin que les enfants prennent véritablement goût auxdites activités qui, selon lui, peuvent leur valoir beaucoup de lauriers, tôt ou tard. Le choix du thème « Sport et culture, facteurs de renforcement du civisme en milieu scolaire» de cette édition n’est pas un fait du hasard. Cela dénote, de l’avis des organisateurs, de l’ampleur du phénomène de l’incivisme qui ne manque pas  d’affecter négativement la qualité du système éducatif et auquel il sied de s’attaquer avec la dernière énergie.

Les joueurs des 2 équipes posant ici avec les officiels à la cérémonie de lancement.

Chose que le porte-parole des parrains, M. Diasso,  a salué à sa juste valeur. Il a, du reste, invité tous les acteurs à s’accorder dans une synergie d’actions pour combattre ce fléau. Pour le patron de la cérémonie de lancement, Irène Coulibaly, de telles initiatives s’inscrivent en droite ligne de la politique du gouvernement. D’où sa reconnaissance à la dreppnf qui, à l’en croire, joue des pieds et des mains pour ramener la quiétude et la discipline dans les rangs des scolaires de la région.

Démarrées sur des chapeaux de roue avec un match époustouflant entre les provinces du Sanguié et du Boulkiemdé, ces activités vont se dérouler sur trois mois en mettant aux prises tant en sport qu’en culture les différentes circonscriptions d’éducation de base au niveau des quatre provinces que compte la région du Centre-Ouest. A noter qu’au cours de cette cérémonie, les représentants desdites provinces ont également fait montre de leurs talents artistiques. L’occasion était belle pour remettre des ballons et des jeux de maillots aux quatre directeurs provinciaux de l’éducation, présents à la cérémonie, pour bien entendu les préparatifs des phases finales prévues pour courant mai prochain.

Y. BAKO / Koudougou

Leave A Response