Abdoul service international présente son prix au Moogho Naaba

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

L’entreprise Abdoul service international, l’un des plus grands promoteurs immobiliers du Burkina Faso, a décroché un prix au salon international de l’immobilier à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Abdoul Ouédraogo, président directeur général d’Abdoul Service International,  était ce 29 mars  au palais du Moogho Naaba Baongo pour lui présenter ce trophée de promoteur immobilier de la sous-région.

Ce trophée, pour Djamila Lesieur Ouédraogo, responsable commercial de la société Abdoul service international, n’est pas pour la société en question mais pour tout le Burkina Faso. Car selon elle, plus de huit (8) pays étaient représentés à cette compétition à Abidjan en Côte d’Ivoire, et c’est le Burkina Faso qui a remporté ce prix de promoteur immobilier de l’Afrique de l’Ouest. Donc, il faut avouer que « ce trophée a une valeur inestimable pour nous », a-t-elle dit. Mais quels sont les critères de cette société burkinabè qui ont pu séduire le jury ivoirien ?  De prime à bord, il faut souligner l’expertise même de la société pour sa qualité rapport-prix et également la diversité de ses produits. « Nous allons nous battre pour amener d’autres prix l’année prochaine s’il plait à Dieu », clame le premier responsable de la société, Abdoul Ouédraogo.

Abdoul service international en dehors du Burkina Faso, est aussi représenté en Côte d’Ivoire, construit des logements sociaux pour permettre aux Ivoiriens à faibles revenus de se doter ne serait-ce qu’un habitat. Dans ce cas, le PDG de l’entreprise compte bien amener les hommes de média burkinabè dans ce pays frère, pour qu’ils touchent du doigt les réalisations de cette entreprise-là. Les ambitions de Abdoul service sont grandes et sans frontière. « Nous comptons nous installer au Mali », affirme Djamila Lesieur. Doit-on alors nommer cette ambition ‘’la conquête de l’Afrique de l’Ouest’’ ?

Satisfait de la visite de Abdoul Ouédraogo et de son staff, le Moogho Naaba Baongo, empereur des moossé, a encouragé monsieur Ouédraogo et ses agents à aller de l’avant, tout en les conseillant à plus d’entente et de solidarité, afin de poursuivre toujours leurs œuvres de bienséances au profit des populations.

Nicolas Bazié

Burkina Demain

Leave A Response