Opération «Otapuanu» : Le satisfecit de la haute hiérarchie militaire confirmé

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

En visite de soutien aux hommes sur le terrain le 21 mars dernier à Fada, le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Moumina Chériff Sy s’était voulu rassurant sur l’issue de l’opération «Otapuanu». Ce vendredi 12 avril, cet optimisme du ministre Sy a été confirmé par le chef d’Etat-major général des Armées, Moïse Miningou  à Radio Omega.

Selon le chef d’Etat-major général des Armées burkinabè, Moïse Miningou qui s’est exprimé sur Radio Omega ce 12 avril, l’opération Otapuanu menée dans l’est du pays a été un succès. Et de dresser ce bilan satisfaisant, excluant toute exécution sommaire : «Plus d’une centaine de personnes interpellées ; 7 militaires burkinabè décédés et 9 blessés ; Plus d’une centaine d’écoles ont rouvertes. L’objectif principal de restaurer l’autorité de L’Etat dans l’Est du pays a été atteint».

Cette sortie du Gal Miningou vient confirmer les propos du ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Moumina Chériff Sy qui s’était voulu rassurant sur l’issue de l’opération «Otapuanu» lors de sa visite médiatisée du 21 mars au 34e Régiment interarmes (RIA) de Fada N’Gourma, siège de l’opération «Otapuanu».

«L’objectif est de rétablir l’autorité de l’Etat, de faire prévaloir les symboles de l’Etat et de rouvrir toutes les écoles fermées pour fait d’insécurité (…) Aujourd’hui, les forces du mal et leurs représentants sont dans le désarroi. Cela signifie que le travail en cours porte ses fruits. Mais nous ne pouvons pas en dire plus pour le moment», avait indiqué à cette occasion le ministre Sy.

Ousmane Bichara Tichero

Burkina Demain

About the Author

Leave A Response