Blanche Kantiono : «Nous avons fait mieux connaître Essakane Solar»

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

Essakane Solar SAS, entreprise détentrice de la plus grande centrale hydrique au monde, Essakane Solar (15 MWc), a pris une part active à la troisième Semaine des Energies et Energies Renouvelables d’Afrique (SEERA) tenue du 4 au 6 avril 2019 à Ouagadougou. Emma Marie Blanche Kantiono, directrice générale de l’entreprise burkinabè évoluant dans le secteur de l’énergie solaire et par ailleurs filiale de l’entreprise française Total Eren, aborde dans cet entretien exclusif la participation d’Essakane Solar SAS à  cette SEERA 2019.

Emma Marie Blanche Kantiono, DG d’Essakane Solar SAS, pendant le panel sur le secteur minier

Burkina Demain : Comment avez-vous participé à la 3e SEERA ?

Emma Marie Blanche Kantiono : Nous avons participé à la SEERA en tant que sponsor. Nous avons décidé par ce geste d’accompagner le ministère de l’énergie dans l’organisation de cette activité qui regroupe l’ensemble des partenaires qui interviennent dans le domaine des énergies renouvelables au Burkina Faso. Il n’était, donc, pas question, pour la plus grande centrale hydrique au monde qui se trouve dans notre pays de rester en marge de cette foire dédiée aux énergies renouvelables.

Présentez-nous un peu votre Essakane Solar ?

Essakane Solar est une Entreprise burkinabé qui évolue dans la fourniture d’énergie solaire. Elle est la filiale de TOTAL EREN qui est une entreprise Française spécialisée dans le domaine des énergies renouvelables. C’est une structure qui a été créée en 2016 sous l’appellation juridique Essakane Solar SAS. Un contrat de vente d’électricité a été signé avec la mine de Essakane Iamgold à qui pour la vente d’électricité. C’est la plus grande centrale hybride solaire au monde. C’est une centrale solaire de 15 MWc qui se raccorde à la centrale thermique d’Iamgold d’une capacité de 57 MW.

Quels étaient vos objectifs en participant à cette SEERA  2019 ?

Le stand d’exposition d’Essakane Solar SAS à la SEERA 2019 pris d’assaut par les officiels

Emma Marie Blanche Kantiono : Notre objectif principal était d’accompagner le ministère de l’énergie car pour nous, en tant qu’Entreprise évoluant dans le domaine des énergies renouvelables, c’est un devoir pour nous d’accompagner notre ministère de tutelle.

Ensuite, communier avec les autres acteurs du domaine des Energies Renouvelables. Enfin, permettre à tous les participants de mieux connaître le Projet «Essakane Solar SAS ».

Vos objectifs ont-ils été atteints ?

Oui, nos objectifs ont été atteints d’autant plus que notre stand a reçu du monde, beaucoup de visiteurs.

Etes-vous satisfait de votre participation ?

Oui, nous sommes satisfaits de notre participation. Essakane Solar a été sollicitée au cours de la SEERA comme Panéliste et membre du jury pour le concours des « jeunes Innovateurs ».

Globalement, comment appréciez-vous cette 3e Semaine de la SEERA ?

Le panel sur le secteur minier, l’un des moments forts de la participation d’Essakane Solar SAS à la SEERA 2019

Emma Marie Blanche Kantiono : Notre appréciation de cette 3e édition est positive. Par exemple, au cours de cette édition, nous avons apprécié le fait qu’une tribune ait été offerte aux producteurs Indépendant de Vente d’Electricité avec les Miniers pour  parler de leur expérience.

Ce fut une occasion pour Essakane Solar de présenter son projet et les différentes retombées autant pour la mine que pour les communautés environnantes.

Voudriez-vous ajouter quelque chose ?

Merci aux organisateurs, avec en tête le ministre de l’énergie d’avoir invité Essakane Solar à cette troisième édition de la Semaine des Energies et Energies  Renouvelables (SEERA).

Propos recueillis par Grégoire B. Bazié

Burkina Demain

About the Author

Leave A Response