Dialogue politique : Ce que l’opposition propose comme menu des discussions

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

Voici la liste de thèmes que l’Opposition politique propose comme menu du dialogue politique en gestation.

«Liste des  thèmes proposés par l’Opposition politique pour le Dialogue politique

I – SITUATION SECURITAIRE

  • Les attaques terroristes au Burkina et la réponse du gouvernement ;
  • Les accusations d’exécutions sommaires et d’atteinte aux droits humains dans le contexte de la lutte contre le terrorisme ;
  • Les dossiers de crimes de masse perpétrés dans le contexte des attaques terroristes, notamment  à Yirgou, Arbinda, Kain, Banh ;
  • La question des groupes d’auto défense ;
  • La question de la présence de l’Etat et des Services publics dans les zones à forte récurrence d’attaques terroristes ;
  • Les problèmes du système éducatif engendrés par les attaques terroristes ;
  • La question des déplacés internes liés aux attaques terroristes;
  • La question de la prise en charge des victimes et des familles des victimes du terrorisme.

II – RECONCILIATION  NATIONALE

  • L’opérationnalisation du triptyque Vérité-Justice- Réconciliation ;
  • Le recours à d’autres formes de justice pour accélérer la réconciliation ;
  • La question de l’indemnisation de toutes les victimes de l’insurrection : manifestants ; opérateurs économiques, commerçants ; leaders politiques ; députés de la Vème législature ; responsables administratifs;
  • La question du retour des exilés politiques ;
  • Le dossier des militaires et policiers radiés.

III – UNITE NATIONALE ET  COHESION SOCIALE

  • La question des conflits ethniques et communautaire ;
  • La question de la stigmatisation ethnique, notamment celle à l’encontre des Peulhs ;
  • La question de l’identité et des valeurs nationales.

IV –  CODE ELECTORAL  ET  ELECTIONS DE 2020

  • La relecture consensuelle du Code électoral ;
  • Le respect des échéances et du couplage des élections  présidentielle et législatives de 2020 ;
  • La question de la représentation des burkinabé de l’étranger à l’Assemblée nationale ;
  • La CENI.

V –  GOUVERNANCE

  • La question de l’autorité de l’Etat ;
  • La question de l’incivisme ;
  • L’efficacité de l’Administration et des Services publics dans la conduite de leurs missions ;
  • La réduction du train de vie de l’état ;
  • La relance économique et le soutien au secteur privé ;
  • La question de la justice ;
  • La question de la corruption et de la corruption d’Etat ;
  • La question de la politisation de l’Administration ;
  • Le bilan de la mise en œuvre des PPP ;
  • La gestion des conflits sociaux en cours : Fonds commun, secteur de l’Education, secteur de la Santé etc.

VI – LES QUESTIONS SOCIALES

  • La vie chère ;
  • La crise des services sociaux de base : éducation, santé, etc..
  • La réforme des salaires ;
  • Le dialogue social et les relations avec les organisations syndicales ;
  • La question des personnes vivant avec un handicap
  • Les défis de la jeunesse : éducation, formation, emploi et  responsabilisation
  • Les défis de la femme : quota genre, autonomisation, responsabilisation ; etc.
  • La question du foncier et des lotissements
  • La question du logement.»
About the Author

Leave A Response