Gouvernance minière : Le CGD en parle aux élus locaux et OSC de Houndé

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

La mairie de Houndé a abrité ce samedi 27 avril une rencontre du Centre pour la gouvernance démocratique  (CGD) sur le thème : “Bonne gouvernance dans le secteur minier. ” cette  conférence s’inscrit  dans le cadre d’un projet d’activités de cinq  ans du CGD  sur la bonne gouvernance des ressources minérales dont l’or.

Le présidium de la rencontre d’échanges

Les communes  de Houndé  et de Falangoutou  ont été  désignées  pour la phase pilote.  C’est ainsi que l’équipe  du CGD  dirigée  par  Asseghna Somda, chargé  de programmes, s’est entretenu  avec les conseillers  municipaux  et les OSC.

Créé en mars 2001, le Centre  pour la Gouvernance Démocratique  (CGD) créé en mars 2001 oeuvre  pour le renforcement  de la démocratie, de la bonne gouvernance  et du respect  des droits de l’homme.  Dans le cadre de la bonne gouvernance,  le CGD se penche  depuis un certain  temps  à la problématique Mine et développement local et national.  Dans cette dynamique, il s’est entretenu  avec les conseillers municipaux et les OSC  de Houndé.

Asseghna Somda s’est entretenu  avec ses hôtes sur le sujet de l’amélioration de la gouvernance des ressources minérales cas de l’or.

Pour M. Somda, la  bonne gouvernance, c’est l’optimisation  de la gestion  des affaires publiques.  Elle se base sur les principes de primauté du droit, la participation,  la transparence, la productivité, l’efficience  et la durabilité.

Élie Kaboré, membre de la délégation du CGD, a aisément  exposé  sur la question  du fonds minier  de développement local  (FMDL).

Adopté en juin 2015, les arrêtés de la mise en œuvre   ont été passées en fin décembre 2018. Le Fonds Minier de Développement Local  (FMDL ) représailles 1% du chiffre d’affaires de la Mine tarde à de mettre  en oeuvre.  D’où la récente  sortie des maires de communes miniers. Le Fond Minier de Développement Local  (FMDL)est un droit des communes  et il est impératif  aux industries minières  de s’en  acquitter.

Le député maire de Houndé Dissan Gnoumou se dit très satisfait de cette séance d’échanges avec le  CGD car, elle a permis, dit-ils,  aux conseillers et aux  OSC  de comprendre le secteur minier et d’être en mesure  d’analyser  le système  de gouvernance  du secteur  minier.

Kassoum Ouedraogo/ Houndé

Burkina Demain

About the Author

Leave A Response