Congo : Hommage aux professeurs Samba-Kimbata et Mengho

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

Brazzaville (Congo) abrite, du 15 au 17 mai 2019, après huit mois de préparation, un colloque international en hommage des professeurs Marie-Joseph Samba Kimbata et Bonaventure Maurice Mengho sous le thème « Dynamiques territoriales, sociales et changement climatique en Afrique.

Le colloque qui s’est ouvert ce jour a été initié par Mme Yolande Berton Ofoueme, coordonnatrice de la formation doctorale de géographie, et présidente du Comité d’organisation pour rendre hommage aux éminents professeurs Marie-Joseph Samba Kimbata et Bonaventure Maurice Mengho, après 46 et 49 ans de carrière professionnelle sans discontinue.

A cette occasion, trois (3) jours suffiront pour les participants venus du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, de la RCA et du Congo de se pencher sur plusieurs thématiques, à savoir l’Agriculture pluviale à Loudima : procédures de détection des périodes probables des semis ; incidences socio-économiques des migrations rurales dans la commune de Tchaourou (nord Benin) ; le tronçon routier Pointe-Noire-Dolisie : un facteur de dynamisation des activités socio-économiques dans la ville de Dolisie ; Patrimoines touristiques à Boali en Centrafrique et amélioration du niveau de vie de la population pour ne citer que ceux-là.

La reconnaissance

Avant le discours d’ouverture du colloque du Recteur Jean Rosaire Ibara, l’assistance a assisté à la procession en toge des enseignants et des deux professeurs, Marie Joseph Samba Kimbata et Bonaventure Maurice Mengho, aux messages de la directrice d’organisation, du doyen de la Faculté des Lettres, Arts et des Sciences humaines (FLASH) et des deux professeurs honorés, en passant par des témoignages.

Dans son allocution, Mme Yolande Berton Ofouemé, la présidente du Comité d’organisation absente du pays a bien voulu communié avec les participants à travers un message vidéo, dans lequel elle a remercié tous les participants venus des pays cités ci-haut et les membres du comité d’organisation avant de rendre un hommage déférent aux deux professeurs, Marie Joseph Samba Kimbata et Bonaventure Maurice Mengho.

Le doyen de la faculté a saisi l’occasion dans son allocution lors de la cérémonie d’ouverture pour dresser le tableau de sa faculté, particulièrement du département de géographie. « Cette rencontre se tient deux semaines après celle organisée par la formation doctorale de philosophie et deux avant celle initiée par le Centre de recherches en linguistique et langue orale prévue du 17 au 19 mai à Brazzaville. Incontestablement cela est bien le signe de la vitalité scientifique de notre faculté… » a-t-il déclaré, avant de remercier tous les participants et les membres du comité d’organisation.

Des témoignages ont été portés par cinq personnalités académiques dont  deux femmes et trois hommes sur les deux professeurs. Dans cet exercice, tous ont reconnu le savoir-faire, la rigueur, l’amour de transmission du savoir, la disponibilité et l’humilité de ces deux professeurs.

Les évocations des professeurs

Les professeurs Marie Joseph Samba Kimbata et Bonaventure Maurice Mengho ont, à leur tour, renseigné l’assistance de leurs témoignages. En lieu et place de sa vie universitaire, le Marie Joseph Samba Kimbata a jugé bon de renseigner l’assistance de la genèse du département de géographie. « L’université de Brazzaville est créée en 1968 sous le cendres de la formation de l’enseignement supérieur en Afrique centrale (FESAC) dont le siège était Brazzaville qui accueillait les étudiants du Congo, du Gabon, de la RCA, du Tchad et du Cameroun, où la faculté des lettres est institué avec le département de géographie. » A noter que le professeur Marie Joseph Samba Kimbata a été recruté au sein de l’université en 1973.

S’agissant du professeur Bonaventure Maurice Mengho, il a débuté son speech par un sentiment de regret. «  Je dois dire au passage, après 49 ans d’enseignement actif, après avoir formé tant des cadres, la nation n’a jamais reconnu les services que je lui ai rendu. Peut-être elle le sera à titre posthume pour faire plaisir à ceux qui seront encore en vie. » Cependant, il a remercié Mme Yolande Berton Efouemé pour l’initiative qui rend hommage aux deux éminents professeurs. Après avoir revu tous les carnets de ses étudiants, Bonaventure Maurice Mengho, s’est rendu compte qu’il a enseigné 1886 étudiants au Congo et environs 4000 élèves et étudiants aussi bien au Congo qu’à l’étranger. N’oublions pas qu’il a d’abord débuté sa carrière comme enseignant de lycée, avant de rejoindre l’Université Marian Ngouabi en 1977.

Deux témoignages distincts, mais riche en enseignement. Un vari parcours élogieux pour les deux professeurs : Marie Joseph Samba Kimbata et Bonaventure Maurice Mengho.

Le clou de la cérémonie a été l’allocution d’ouverture de M. Jean Rosaire Ibara, Recteur de l’Université Marien Ngouabi. Dans son message, il a déclaré « pour ma part, je dois reconnaitre et saluer toute l’action qui a été menée autour de ces 30 dernières années au département de géographie. » Il  a reconnu aussi le rôle joué dans la vie de ce département par les deux professeurs. L’organisation de ce colloque à l’hommage des professeurs  Marie Joseph Samba Kimbata et Bonaventure Maurice Mengho s’inscrit au niveau de la faculté de géographie dans une reprise dans laquelle le département de géographie s’est toujours illustré. » a déclaré le recteur.

Wilfrid Lawilla/ Brazzaville

Burkina Demain

About the Author

Leave A Response