Niger : Au moins 29 militaires tués, 3 jours de deuil national

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

A la suite de l’attaque terroriste du 14 mai qui a fait 29 morts dans les rangs de l’armée nigérienne et plusieurs blessés ; le gouvernement du Niger a décrété un deuil national de trois (3) jours  à compter de ce jeudi 16 mai 2019. Pour le rappel des faits,  une patrouille militaire est tombée dans une embuscade tendue par des terroristes à Balley Beri près de TongoTongo, dans la région de Tillabéri.

«Notre pays vient, en ce mois béni de Ramadan, de subir une attaque terroriste dans la région de Tillabéry. Je condamne fermement cet acte lâche et barbare. En cette circonstance douloureuse, mes pensées vont à l’endroit des familles des victimes et des blessés». Ce sont des  propos du président nigérien Mahamadou Issoufou suite à l’attaque terroriste perpétrée mardi dernier contre l’armée nigérienne terroristes à Balley Beri près de TongoTongo, dans la région de Tillabéri.

Le  Lieutenant Hassan Djibrilla était à la tête de la patrouille de l’armée tombée dans l’embuscade meurtrière des terroristes

Le bilan provisoire faisait état de 29 soldats tués et plusieurs blessés du côté de l’armée nigérienne. Selon certaines sources, les assaillants étaient  en grand nombre à bord de motos et de véhicules. Et que sur les 52 éléments de la 122e CSI dont la mission a été prise pour cible, seuls 22 ont pu dans un premier temps regagner leur base de Ouallam.

La patrouille  de l’armée nigérienne tombée dans l’embuscade tendue par les terroristes était conduite par le  Lt Hassan Djibrilla.

Suite à ce drame, le gouvernement du Niger a décrété un deuil national de trois (3) jours  à compter de ce jeudi 16 mai 2019.

Moussa/ Niamey

Burkina Demain

About the Author

Leave A Response