ZLECA : Officiellement lancée à Niamey

Posted on by Grégoire Philippe Bazié

Pour l’Afrique, c’était l’un des évènements majeurs de cette journée de dimanche 7 juillet 2019. Il s’agit du lancement officiel à Niamey, au Niger,  de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), lors du 12e sommet de l’Union africaine. C’est désormais acté. Reste maintenant à tout mettre en œuvre pour régler les derniers détails pour que la ZLECA soit opérationnelle d’ici 2020.

L’opérationnalisation de la ZLECA, officiellement lancée ce dimanche 7 juillet à Niamey  lors du 12e sommet de l’Union africaine, donnera naissance à un vaste marché africain d’un milliard 200 millions de consommateurs et favorisera l’entreprenariat, l’emploi de la jeunesse et l’émancipation des femmes.

Pour le président en exercice de l’UA, l’ égyptien Abdel Fattah Al-Sissi, la ZLECA sera soutenue par des règles d’origines bien définies, des listes de concessions tarifaires dans le commerce de biens, un mécanisme en ligne de surveillance et d’élimination des barrières non tarifaires continentaux, une plate-forme panafricaine de paiement et de règlements numérique, une application Web et mobile pour les entreprises, ainsi qu’un portail de l’Observatoire africain de commerce.

De nouvelles signatures

L’opérationnalisation de la ZLECA marque un tournant décisif pour l’Afrique en ce qu’il incarne la continuité de l’action africaine commune, menée depuis la création de l’Organisation de l’unité africaine en 1963, assure encore le président Al-Sissi.  Bref, les différents  intervenants ont salué cet avènement historique  de la ZLECA qui porte désormais tous les espoirs des Africains.

Les autres moments forts de ce 12e sommet de l’UA consacré au lancement de la ZLECA, ont été sans conteste l’enregistrement de nouvelles signatures, notamment du Nigeria, du Bénin, du Gabon et la Guinée Equatoriale. Au total, 27 pays sur 54 que compte l’UA ont ratifié l’Accord de la ZLECA.

Burkina Demain

About the Author

Leave A Response