Congo Brazzaville: au moins 8 morts dans les manifestations contre le référendum

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

L’opposition avait appelé à des manifestations dans la journée du 20 octobre 2015 à Brazzaville pour protester contre le référendum constitutionnel prévu dans 5 jours. Et les forces de l’ordre et de sécurité ont dispersé les manifestants.

CONGO
Au moins huit personnes ont été blessées, dont six grièvement par balles, selon des sources hospitalières.
L’hôpital de Makélékélé, quartier sud de Brazzaville, a reçu sept blessés, dont cinq par balles et dans un état grave, selon des sources médicales sur place. Les deux autres blessés ont été atteints par des éclats de grenades lacrymogènes, a-t-on indiqué de même source, précisant que faute de moyens pour les soigner sur place, tous avaient été transférés à l’hôpital général. Un autre blessé a été admis, touché par une balle à l’abdomen.

Il faut dire que la situation était extrêmement tendue à Brazzaville. Un commissariat du quartier avait été incendié, dans les quartiers sud de la capitale après l’interdiction d’une manifestation d’opposition annoncée pour mardi après-midi.
Des manifestants hostiles au pouvoir avaient également commencé à brûler des pneus et à se rassembler dans les quartiers sud, pour réclamer l’annulation du référendum sur une nouvelle Constitution, prévu dimanche 25 octobre.

En début d’après-midi, la grande avenue reliant le centre de Brazzaville à Makélékélé et au quartier Bacongo était jonchée de pyramides de pneus incendiés et d’étals renversés. Les forces de l’ordre s’affairaient à dégager ces barricades. Elles avaient été déployés dans le sud de la ville, considéré comme un des bastions de l’opposition.

Anderson KONE

Leave A Response

*