Crise dans les cités universitaires: accord entre le gouvernement et les étudiants

Spot SERRO
Posted on by BDemain

Dans un communiqué publié, le 9 novembre 2015, le gouvernement burkinabè a annoncé qu’un accord a été trouvé avec les étudiants, en vue de la résolution de la crise sévissant dans les cités universitaires.

cité-universitaire-kossodo-une-692x360

 » Le ministre des Enseignements secondaire et supérieur, Pr Filiga Michel SAWADOGO, et le porte-parole des associations d’étudiants à caractère syndical, Nebnoma Yves Landry RAMDE, ont signé ce lundi 9 novembre 2015 un procès-verbal de sortie de crise, à la satisfaction des deux parties ».

 » Des concessions ayant été faites par les deux parties, en présence de l’Union nationale des parents d’élèves du secondaire et du supérieur du Burkina, les activités académiques reprennent à partir de la date de signature du procès-verbal, ainsi que l’ensemble des prestations du CENOU (restauration, santé, sport et loisirs, mutuelle, etc.). Les étudiants se sont engagés à suspendre la grève de quatre-vingt-seize heures entamée le 6 novembre 2015″, lit-on dans le communiqué.

Un sit-in prévu ce 10 novembre 2015 devant le ministère des enseignements secondaire et supérieur à Ouagadougou a été annulé.
Toutefois, la question relative à la démission du Directeur général du CENOU, reste toujours en discussion. Et le gouvernement encourage la poursuite du dialogue, afin de consolider le climat de confiance retrouvé au sein des campus.

Anderson Koné

Leave A Response

*