Présidentielle 2015:UNIR/PS pour le capitalisme d’Etat

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

L’Union pour la renaissance / Parti sankariste (UNIR/PS) a tenu un meeting, le 22 novembre 2015 à Ouagadougou. UNIR

Les militants et sympathisants de l’Union pour la renaissance / Parti sankariste (UNIR/PS) ont attendu vainement Me sur le plate Sankara sur le plateau omnisport de Newton, ce 22 novembre 2015. Le directeur national de campagne, Athanase Boudo a expliqué qu’il a été victime d’un malaise.

Cela étant, il a laissé entendre que l’UNIR/PS va suspendre le continuum et le système Licence-master-doctorat (LMD) qui divise le monde universitaire. Dans le domaine de la Santé, M. Boudo a dit qu’il y aura assez de reformes. Il a déploré que le Burkina Faso a débloqué 4 milliards de F. CFA en 2014 pour évacuer 200 malades pour des soins à l’étranger, alors qu’il n’a déboursé que 3, 6 milliards de F. CFA pour financer les hôpitaux nationaux. Au niveau économique, il a parlé de l’enracinement du capitalisme d’Etat et du renforcement du protectionnisme. A l’en croire, son parti compte protéger les jeunes entreprises. « L’Etat ne va pas accepter que l’eau et l’énergie soient privatisées. Ceux qui ont peur peuvent plier bagages, car nous n’allons pas ouvrir le Burkina Faso à n’importe qui », a-t-il martelé.
MILITANS
Le coordonnateur régional de campagne du Centre, Souleymane Sam, a indiqué que Me Bénéwendé Sankara est le plus aimé et le plus populaire des candidats en lice pour la présidentielle. Et le représentant des jeunes, Mahamadi Sawadogo, a invité les jeunes à se départir des candidats qui ont mis à genoux les sociétés d’Etat, au profit de leurs alliés nationaux et internationaux. A l’entendre, seul Me Sankara garantira le contrôle des ressources du pays pour le bonheur du peuple burkinabè.

Joachim Batao

Leave A Response

*