France: Tout sur le remplaçant de Christiane Taubira

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

La garde des Sceaux, Christiane Taubira a rendu sa démission, ce mercredi 27 janvier 2016. « Je quitte le gouvernement sur un désaccord politique majeur », a argué la ministre qui a dit qu’elle reste fidèle à elle-même.
JACQUE

La ministre Taubira a été immédiatement remplacée par Jean-Jacques Urvoas. Juriste, spécialiste des questions de police et de renseignement, le nouveau garde des Sceaux est un proche de Manuel Valls. Député du Finistère et président de la Commission des lois, sa priorité va être d’aider le Premier ministre pour faire adopter la réforme constitutionnelle, qui porte notamment sur la déchéance de nationalité pour les binationaux nés Français et condamnés pour terrorisme.

Longtemps pressenti pour être ministre de l’Intérieur, Jean-Jacques Urvoas a été élu député du Finistère pour la première fois en 2007. Cinq ans plus tard, en juillet 2012, il est devenu président de la Commission des lois. Il disait alors être porté par l’idée « d’écrire la loi ». Il a préparé celle qui a légalisé en 2015 les pratiques clandestines des services de renseignement pour lutter contre la menace terroriste en France. Il a également présidé la délégation parlementaire au renseignement.

A 56 ans, père de deux enfants, ce juriste spécialiste des questions de police et de renseignement – comme Manuel Valls – a également occupé les fonctions de secrétaire national du PS à la sécurité en 2009. A l’époque, les débats sont houleux avec la majorité sur ces thèmes. Jean-Jacques Urvoas prône la suppression de la préfecture de police de Paris, « hérésie juridique qu’il est urgent d’abolir ».

En tant que nouveau ministre de la Justice, cet ancien proche de Dominique Strauss-Kahn va devoir s’atteler à défendre avec le Premier ministre la réforme voulue par François Hollande après les attentats du 13 novembre et qui contient, outre l’inscription de l’état d’urgence dans la loi fondamentale, l’élargissement, très contesté à gauche, de la déchéance de nationalité pour les binationaux nés Français et condamnés pour terrorisme.

Début janvier, Jean-Jacques Urvoas a été chargé de trouver un compromis destiné à satisfaire les députés socialistes sur l’extension de déchéance de nationalité pour les personnes responsables d’actes terroristes. Ironie de l’histoire puisque c’est ce dossier qui a provoqué la démission de Christiane Taubira.

Anderson Koné

Leave A Response

*