Terrorisme : Ankara encore en feu et sang

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Une violente explosion a secoué ce mercredi Ankara, la capitale turque, faisant des dizaines de morts et de blessés. Il s’agit, selon un porte-parole du parti au pouvoir turc, le Parti pour la justice et le développement (AKP) d’un acte terroriste.

Ankara est encore en flammes

Ankara est encore en flammes


Une trentaine de morts et une soixantaine de blessés. C’est le bilan provisoire de l’explosion d’un véhicule à Ankara ce 17 février 2016. « Au moins 28 morts et de nombreux blessés », précisent des sources policières et médiatiques. Cette attaque a amené le Premier ministre Ahmet Davutoglu à différer son départ pour Bruxelles. La Turquie est encore prise pour cible par les terroristes.
Les précédentes attaques contre la Turquie
La Turquie a connu ces derniers mois plusieurs attaques terroristes sur son territoire.
Le 16 janvier dernier, un attentat suicide, attribué à l’EI par le gouvernement turc, avait visé des voyageurs allemands dans le quartier touristique de Sultanahmet à Istanbul, tuant dix d’entre eux.
Une double explosion à Ankara avait retenti en octobre 2015, faisant 103 morts, près de trois mois après un attentat suicide perpétré le 20 juillet à Suruç, près de la frontière syrienne, attribué à Daesh, qui avait fait 33 morts parmi des militants de la cause pro-kurde.
Une fois encore, certains regards seront tournés vers le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dont des membres ont souvent perpétré des attaques contre Ankara. La présente attaque survient au moment où l’armée turque se montrait de plus en plus active dans le conflit syrien, suscitant la colère de la Russie qui avait vite fait d’alerter les Nations-Unies sur l’activisme des soldats d’Ankara.

Martin Philippe
BURKINADEMAIN .COM

Leave A Response

*