CENOU : Silence ! On reforme

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Malgré les crises qui l’ont secoué ces derniers mois, le Centre national des œuvres universitaires (CENOU) est parvenu, à en croire son directeur général, Serge Bayala, à engager avec succès, un processus de réforme dans sa gouvernance administrative et financière.

Le directeur général Serge Bayala, prône un changement de paradigme dans la gestion du CENOU

Le directeur général Serge Bayala, prône un changement de paradigme dans la gestion du CENOU


Plus de 2 milliards de charges maîtrisées, 900 millions de d’économie dans la restauration, une réduction de 20% de l’enveloppe destinée à l’achat du carburant. Ce sont là les résultats de la réforme engagée par les responsables du Centre national des œuvres universitaires (CENOU). Ils ont été égrenés par le directeur général Serge Bayala ce mardi 23 février au cours d’un point de presse.
Pour autant, ces bons résultats ne suffisent pas à éponger la dette du CENOU qui s’élevait à 7,5 milliards de francs CFA en janvier 2015. Les économies réalisées ont surtout permis de soutenir des œuvres sociales au niveau de la santé et de l’hébergement des étudiants.
Et c’est pourquoi, il s’agit désormais, à le DG Bayala, d’instaurer cette culture de bonne gouvernance dans la gestion du CENOU en de renforcer et pérenniser les acquis. Et d’en appeler à un changement de paradigme qui passe également par le maintien, le renforcement du dialogue interne et une bonne communication externe.
«C’est un changement profond qui est en cours », a-t-il conclu.

Mathias Lompo
BURKINADEMAIN.COM

Leave A Response

*