Putsch manqué du 16 septembre: Alpha Barry traduit la reconnaissance de Roch Kaboré à Alassane Ouattara

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Le ministre des Affaires étrangères burkinabè, Alpha Barry, s’est rendu en Côte d’Ivoire où il a été reçu, le 22 février 2016,e n audience par le chef d’Etat ivoirien, Alassane Ouattara.
BARRY

A sa sortie d’audience, il a laissé entendre qu’ils ont parlé des questions d’ordre sécuritaire entre les deux pays, des menaces djihadistes, auxquelles sont exposées l’ensemble des pays de la sous-région. De son avis, le président ivoirien s’est dit disposé à appuyer le Burkina dans son combat face aux djihadistes.

A l’en croire, les questions relatives aux mandats d’arrêt internationaux à l’encontre du Président du Parlement ivoirien Guillaume Soro et de l’ex-Président du Burkina Blaise Compaoré, en exil en Côte d’Ivoire, n’ont pas été abordées.

Cela étant, Alpha Barry a avancé avoir exprimé la « reconnaissance » du Président du Faso aux autorités ivoiriennes pour l’extradition de Moussa Nébié, soldat de l’ex-Régiment de Sécurité présidentielle (RSP). « Nous sommes venus témoigner la reconnaissance du Président Kaboré et du peuple du Burkina aux autorités ivoiriennes, qui ont accepté d’extrader il y a 48 heures un ex-RSP, Rambo », a-t-il dit.
Pour finir, il a réaffirmé la volonté du président Roch Marc Kaboré à renforcer les relations entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

Anderson koné

Leave A Response

*