SEMICA : Exit l’édition 2017 et le nouveau format en route

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Les rideaux sont tombés le 27 mai dernier sur la sixième édition du Salon international de l’énergie, des mines et des carrières (SEMICA). A la clôture, le promoteur Innocent Belemtougri a appelé, de ses vœux,  l’avènement d’un SEMICA «encore plus relevé et rénové».

Photo de famille à la clôture

Après trois jours de travaux, de rencontres et d’échanges sur le thème de partenariats public-privé, la sixième édition du Salon international de l’énergie, des mines et des carrières (SEMICA) s’est achevée le 27 mai dernier à la salle des Banquets de Ouaga 2000.

«A tous les participants à ce SEMICA, à tous ceux qui y ont vu comme moi une bonne opportunité de rencontre et d’échanges dont l’objectif de contribuer à l’essor des secteurs de l’énergie et des mines au Burkina Faso et dans la sous-région, à tous ceux qui ont marqué par leur présence, leur intérêt et leur soutien à ce salon, je voudrais à la suite du promoteur et du comité d’organisation, exprimer mes remerciements», a indiqué le parrain Philippe Ouédraogo.

SEMICA nouveau en marche

le parrain de SEMICA 2017 Philippe Ouédraogo (micro), à sa gauche, le promoteur Innocent Belemtougri

«Plus qu’un évènement, le SEMICA se veut un rendez-vous annuel pour l’ensemble du monde économique panafricain. Il nous importe donc à toutes et à tous d’œuvrer dans les mois à venir à ce que cet objectif soit une réalité palpable pour nos entreprises, nos pays et pour le continent africain. Le SEMICA se veut être le lieu où les Africains se vendent au mieux aux investisseurs internationaux. Et cela, nous pouvons le faire grâce à l’appui et l’accompagnement de vous tous, en particulier les ministères de tutelle», a plaidé le promoteur Innocent Belemtougri.

Le SEMICA NOUVEAU sera accompagné par un Think Tank International chargé de mener la réflexion stratégique et imaginer le futur du SEMICA.

Sollicité pour présider le directoire du SEMICA NOUVEAU, le parrain Ouédraogo a exprimé sa disponibilité à y apporter sa contribution.

«Je voudrais confirmer au promoteur ma disponibilité à faire partie de l’équipe appelée à réfléchir et à avancer des propositions pour un SEMICA NOUVEAU, au sujet duquel le promoteur lui-même a esquissé des orientations».

Ces orientations, précise-t-il, comprennent notamment :

-l’intégration du SEMICA dans le nouveau projet de la SAMAO, avec les institutions de l’Etat burkinabè qui ont pour vocation la promotion de l’énergie et des mines ;

-la participation effective au projet des autres Etats de la sous-région ouest-africaine et de l’Afrique ;

– l’inclusion au projet de cibles particulières que peuvent constituer les entreprises, sociétés et institutions de financement susceptibles d’être des partenaires pour la promotion de ces secteurs dans les Etats africains.

Distinctions  SEMICA 2017

les lauréats de SEMICA 2017

Des structures des secteurs de l’énergie, des mines et des carrières ont été distinguées au cours de la présente édition du SEMICA 2017. Il s’agit :

-SONABEL dans le secteur de l’énergie ;

-Africarrière dans le secteur des carrières ;

IAMGOLD Essakane Sa dans le secteur des mines ;

-Ecole des mines de Fada, lauréat du prix Aboubacar Sidiku

-SEMAFO, meilleure compagnie RSE (Responsabilité sociale des entreprises).

Olivier Koffi Sewa

Burkina Demain

Leave A Response

*