Mission de validation de l’ITIE au Burkina : les acteurs nationaux accordent leurs violons

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Dans le cadre de la venue de la mission de validation de  l’ITIE internationale prévue du 12 au 16 juin 2017, le secrétariat permanent de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractive (SP-ITIE) a eu une  rencontre avec les acteurs la société civile et du secteur privé ce mardi 30 mai 2017 à son siège à Ouagadougou.

Le présidium de la rencontre, au milieu, le secrétaire permanent d’ITIE-BF, Alice Zida/Thiombiano

Au cours des échanges

Echanger sans tabou sur la mission de validation de  l’ITIE internationale attendue du 12 au 16 juin 2016 2017 au Burkina Faso et accorder les violons. C’est l’objectif principal de la rencontre organisée ce 30 mai 2017 à Ouagadougou par  le secrétariat permanent de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractive (SP-ITIE). Des représentants des structures de la société civile oeuvrant pour la transparence dans le secteur minier burkinabè à l’image du REN-LAC et d’organisations du secteur privé comme ABSM ont participé à la rencontre préparatoire de la mission de l’ITIE international.

Cette mission permettra aux validateurs de mesurer les impacts du processus ITIE au Burkina Faso. Ce sera l’occasion pour les différents acteurs d’expliquer de vive voix ou de montrer ce qu’a apporté le processus ITIE dans la conduite des affaires minières au Burkina.  C’est pourquoi, il est nécessaire, insiste-t-on du côté du secrétariat permanent de l’ITIE, que les parties prennent effectivement part aux différentes rencontres prévues dans le cadre de cette mission de validation.

La présente rencontre a été aussi  comme une prise de contact pour le nouveau permanent de l’ITIE, Alice Zida/Thiombiano qui a pris fonctions  seulement le 9 mai dernier.

 Aristide Ouédraogo

Burkina Demain

Leave A Response

*