Energie solaire dans l’espace CEDEAO : Israël s’engage pour 1 milliard de dollars

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Les secteurs sur lesquels Israël entend miser dans sa nouvelle politique en direction de l’Afrique, figure en  bonne place  l’énergie, notamment l’énergie solaire. Et c’est le géant israélien du solaire, Energiya Global, déjà présent sur le continent, qui va être le bras armé de cette offensive diplomatique africaine de l’Etat hébreu, avec déjà un engagement d’un milliard de dollars sur les quatre ans, en attendant le grand sommet Afrique –Israël de Lomé en octobre 2017.

Benjamin Netanyahou n’était pas venu à Monrovia les mains vides

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, qui a tenu malgré la controverse, à assister au 51e sommet ordinaire de la CEDEAO à Monrovia, n’y est pas venu les mains vides. A la tête d’une délégation comprenant des hommes d’affaires, Netanyahou avait préparé de quoi séduire ses interlocuteurs ouest-africains. Et l’arme que l’Etat hébreu entend mettre en avant dans sa politique de rapprochement avec la région sera énergétique.

Ainsi, dans le cadre du protocole d’entente signé ce lundi entre l’État d’Israël et la CEDEAO, le géant israélien de l’énergie solaire, Energiya Global, va investir 1 milliard de dollars au cours des quatre prochaines années dans le but de faire progresser les projets d’énergie verte à travers les 15 pays membres de la communauté économique ouest-africaine.

«Nous sommes prêts à financer et à construire les premiers projets solaires de démonstration nationale dans tous les pays affiliés à la CEDEAO afin de promouvoir la stabilité politique et le développement social et économique, ainsi que le transfert de connaissances», a indiqué le grand patron de Energiya Global, Yosef I. Abramowitz

Monrovia, 1er bénéficiaire pour l’accueil contre vents et marées de Netanyahou

On l’a dit, la participation du Premier ministre Benjamin Netanyahou au 51e sommet de la CEDEAO à Monrovia ce week-end,   n’était pas du goût de tous, au point que des chefs d’Etat, à l’image de Mahamadou Issouffou du Niger, ont préféré purement et simplement annulé leur déplacement.

Pour remercier le Libéria de Ellen Johnson Sirleaf pour cet accueil contre vents et marées de Netanyahou et sa suite, Energiya Global et ses partenaires internationaux vont financer et construire un parc solaire d’envergure commerciale à l’aéroport international Roberts de Monrovia. «Un parc solaire «qui fournira 25 % de la capacité de production du pays », selon le PDG, Yosef I. Abramowitz. C’est là une belle perspective énergétique pour le Libéria qui est  l’un des Etats  les moins lotis en termes d’accès aux services énergétiques avec un taux d’électrification de 10%.

Energiya Global déjà présent dans 10 pays africains

Energiya Global et ses sociétés affiliées ont développé le premier parc solaire d’envergure commerciale en Afrique subsaharienne au Rwanda, qui fournit 6 % de la production énergétique du pays. Le groupe a également innové lors du développement d’une installation de puissance semblable au Burundi, qui assurera 15 % de la production énergétique du pays avant la fin de l’année. Le groupe solaire détient des parcs à différents stades de développement dans dix pays africains et prévoit d’annoncer son programme complet lors du sommet Israël-Afrique qui aura lieu à Lomé du 16 au 20 octobre 2017.

Grégoire B. Bazié

Burkina Demain

Leave A Response

*