Energies renouvelables : une coalition d’OSC s’engage à travers la signature d’une charte

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Les membres de Coalition nationale des organisations de la société civile pour la promotion des énergies renouvelables et l’accès à l’énergie durable ont procédé à la signature de leur charte ce  jeudi 3 juillet 2017, à Ouagadougou. C’est le ministre de l’énergie,  Pr Alpha Oumar Dissa, qui a parrainé la cérémonie de signature.

Au présidium de la cérémonie de signature de la charte des OSC

Par cet acte de signature de leur charte ce 3 juillet, les 19 membres de la coalition ont marqué solennellement ainsi, leur engagement à œuvrer à la promotion des énergies renouvelables et l’accès à l’énergie durable. C’est un document qui servira de repère, voire de boussole aux activités de la coalition.

Cette vision de la coalition est salutaire de l’avis du parrain Alpha Oumar Dissa. Mieux, il trouve l’initiative « de portée nationale ». Pour lui, la proximité non contestable dont bénéficient les OSC, font d’elles des acteurs privilégiés si « nous voulons atteindre les résultats dans la mise en œuvre des projets au bénéfice des populations».

Dans la même vision que le gouvernement

Le ministre de l’énergie, Alfa Oumar Dissa, a salué l’initiative à sa juste valeur. A sa droite, le directeur de CEAS Burkina, Henri Ilboudo

Le ministre Dissa a invité les membres de la coalition a également s’investir dans la question de la sensibilisation des populations sur l’utilisation rationnelle de l’énergie.

Il a rassuré la coalition de la volonté de son département à appuyer une telle initiative qui du reste, s’inscrit dans la vision du gouvernement à faire du secteur de l’énergie une réelle priorité.

Le directeur de CEAS Burkina Henry Ilboudo, a traduit la gratitude de la coalition à l’endroit du parrain. Selon lui cela témoigne de l’importance que celui-ci accorde à l’action des OSC activent dans le domaine des énergies renouvelables.

Quant au représentant de la  directrice de la SNV Martin Van Dam, il a souhaité que cette charte ne soit pas limitée seulement à la mise en œuvre du projet « Accélération des politiques régionales sur l’énergie propre en Afrique de l’Ouest » (ACE-WA) ou du projet «Voix pour le changement», projets pour lesquels les OSC membres seront mises à contribution dans le cadre de leur mise en œuvre.

Agir ensemble pour plus d’efficacité

Pour Martin Van Dam, il faut faire en sorte que la charte survive aux présents projets. Il a aussi plaidé pour que le ministère de l’énergie accompagne la coalition dans la recherche de solutions aux défis liés à l’accès à l’énergie de qualité propre et durable.

Charles D. Konseibo (micro), coordonnateur du projet ACE-WA et Martin Van Dam du projet V4C ont plaidé pour une pérennité de la coalition

Charles D. Konseibo, coordonnateur du projet «Accélération des politiques régionales sur l’énergie propre en Afrique de l’Ouest » (ACE-WA), soulignera pour sa part la volonté des OSC membres de la Coalition à agir en synergie pour plus d’efficacité dans les actions et dans l’intérêt des populations.

Joachim Batao

Burkina Demain

Leave A Response

*