Sanama International : 75 conférences « Africa Gold Insider » à travers le monde

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

C’est sous le thème : « Des burkinabè feront rayonner l’Afrique subsaharienne à l’international » que l’homme d’affaire canado-burkinabè Patrick Gagnon, PDG de Sanama International, expert en négoce d’or africain et promoteur du projet « Africa Gold Insider » s’est entretenu avec les journalistes ce vendredi, 06 octobre 2017 à Ouagadougou. Il s’agit d’une série de conférences à travers le monde qui a pour objectif de rayonner positivement le domaine aurifère artisanal et semi mécanisé d’Afrique subsaharienne.

Patrick Gagnon, promoteur de Africa Gold Insider (micro), à sa droite Robert Sankara

La mauvaise information et la méconnaissance des réalités locales font perdre beaucoup de devises à certains investisseurs en Afrique subsaharienne. Cette réalité freine le développement des activités du secteur de l’exploitation artisanale et semi mécanisée de l’or. C’est pour cette raison que la société « Sanama International » a entrepris de tenir 75 conférences dénommées « Africa Gold Insider » à travers le monde, de l’Amérique à l’Océanie en passant par l’Europe et l’Asie, pour expliquer aux participants ces réalités du terrain par des exemples concrets et des faits vécus. Il s’agit donc, de leur faire bien comprendre les tenants et aboutissants et de les mettre en contact avec les vrais acteurs du métier qui pourront les aider à développer leurs projets aurifères », a expliqué Patrick Gagnon.

Il a également fait comprendre aux hommes de médias que les conférences se tiendront dans 45 villes autour de 04 thèmes majeurs. A savoir : « l’achat de l’or sur comptoir et la revente à l’international ; l’achat de l’or en poudre sur les sites artisanaux et la co-production entre investisseurs et orpailleurs ; la production de sites mécanisés alluviaux et hard rock (roches dures) et le traçage de l’or, l’antifraude et l’anti-blanchiment d’argent ».Ces thèmes seront abordés par 05 éminents communicateurs africains en l’occurrence Dr. Kader Cissé, Albert Mattews, Jean Bosco Mantoro, Laurent Duplat et lui-même.

Par ailleurs, le promoteur a laissé entendre que grâce cette initiative, deux autres projets ont ainsi vu le jour. Il s’agit d’d’abord, de la fondation « School For Craft Miner Children (S4CMC) », qui sera dans un premier temps établi au Burkina Faso. Elle sera financée grâce à une partie des profits générés par les conférences mais aussi, par certaines institutions internationales telles que la banque mondiale, l’USAID, le gouvernement canadien, etc. qui seront appelées à contribution pour plus d’impact en vue de « soutenir les actions de la fondation et permettre ainsi à des enfants d’orpailleurs de renouer avec l’école ». Et ensuite du magazine « Africa Gold Insider ». Ce dernier sera animé exclusivement par les journalistes africains et qui aura pour thème « le secteur minier artisanal et semi mécanisé en Afrique subsaharienne ».

D’autre part, le PDG a révélé à la presse que ces évènements ont pour  clientèles-cibles entre autres la communauté de la diaspora, la chambre de commerce, les raffineurs, les avocats d’affaire, les sociétés minières, les banquiers d’affaires, les courtiers à la bourse, les opérateurs économiques, etc.

Pour rappel, les conférences « Africa Gold Insider » sont nées de l’ambition de son promoteur Patrick Gagnon de faire rayonner positivement le domaine aurifère artisanal et semi mécanisé d’Afrique subsaharienne à travers le monde. La tournée est prévue pour débuter le 29 janvier 2018 à Montréal au Canada et prendra fin à Sidney en Australie, 11 mois plus tard.

Mathias Lompo

Burkina Demain

Leave A Response

*