Justice burkinabè : Djibril Bassolé obtient enfin la liberté provisoire

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Après plusieurs tentatives infructueuses de demande de liberté provisoire pour question de santé, Djibril Bassolé vient enfin d’obtenir la permission d’aller se faire soigner, a-t-on appris ce soir. Détenu à la Maison d’arrêt et de correction des armées depuis septembre 2015, le général de gendarmerie est accusé d’être impliqué dans le coup d’Etat de septembre 2015.

Le Général Djibril Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire après plusieurs manifestations de ses partisans

Nous avons appris que les raisons de cette liberté seraient le non renouvellement du mandat de dépôt et les problèmes de santé du détenu selon une source proche du dossier. Elle a aussi indiqué que  le général n’aurait pas encore quitté la MACA au moment où nous tracions ces lignes.

Certaines sources, en l’occurrence Me Alexandre Varaut, l’un des avocats du Djibrill Bassolé basé à Paris, a lui annoncé sur certains médias la libération de son client pour ce mercredi 11 octobre

On se souvient que l’audience de confirmation de charge, reportée une première fois en septembre est à présent renvoyée au 25 octobre 2017.

Toutefois il faut noter que la liberté provisoire ne signifie pas acquittement ou abandon des poursuites contre le général. Cette libération du Général Bassolé  intervient après plusieurs manifestations dans plusieurs localités du pays (Nouna, Banfora, Réo, Kaya) appelant à cela.

Burkina Demain

Leave A Response

*