Un Réseau pour favoriser l’accès des réfugiés de Dori aux énergies propres

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

A la faveur de l’initiative «Accès à l’Energie pour les personnes déplacées » (MEI), des acteurs de la chaine des énergies durables se sont rencontrés pour la mise en place d’un réseau devant répondre aux besoins des ‘’clients’’ réfugiés à Dori. Initiée, par l’ONG Pratical Action, l’activité s’est déroulée en cette soirée du 17 novembre 2017 à Ouagadougou.

C’est dans un cadre convivial, que des acteurs intervenant dans les services et commercialisations des produits énergétiques se sont retrouvés pour parler d’affaire. Des affaires qui doivent se mener principalement sur l’espace abritant les réfugiés de Dori, dans la région du Sahel du Burkina Faso.

Prenant la parole au nom de Pratical Action, Billy Yarro après avoir salué les participants, a donné l’idée qui sous-tend une telle initiative. Il a expliqué que l’objectif  de cette session de networking est d’aboutir à une approche purement orientée sur le potentiel marché que représente le camp des réfugiés. C’est un marché dans lequel le secteur privé va proposer des solutions à la question de l’accès à l’énergie dans le camp des réfugiés de Dori et dans le sahel en général.

Certes des contraintes, mais bien d’opportunités à saisir 

Si le camp de réfugiés de Dori se présente en véritable pourvoyeur de devises, il n’en demeure pas moins que sa qualité de camp de réfugié, ne colle pas assez bien avec les notions de clients et de marché, pensent certains participants.

D’autres difficultés tels que le séjour temporaire, l’absence de ressources financières des réfugiés ont été également soulevées par les participants.

Pour eux, le fait que les réfugiés soient habitués aux dons et la gratuité enlève en eux tout effort de s’assumer pour leur bien être. Toutefois, ils reconnaissent que le problème de l’accès à l’énergie est réel et aussi que le potentiel du marché est bel et bien attractif.

Pour d’autres, il ne faut pas se limiter au camp comme seul espace marchand, il y a bien les localités environnantes. D’ailleurs, fera noter Billy de Pratical Action « le camp n’est qu’une porte d’entrée » et d’ajouté, mieux, la présence du marché communal dans cette zone des réfugiés est un atout en termes de client.

Une soirée qui s’achève en beauté

Placé sous le thème « Energisons la région du Sahel », cette soirée a été riche en partage d’expérience. Les structures comme Oryx gaz, Nafa Nana, Pratical Action….y ont fortement contribué du haut de leur expérience.

La chargée de communication de Pratical Action Minata Coulibaly, à la fin de la soirée, a remercié les uns et les autres pour leur participation. Elle a conclu en invitant les participants à prendre part à la prochaine foire qui aura lieu à Dori et qui s’inscrit dans la suite de l’activité de cette soirée.

Joachim Batao

Burkina Demain

Leave A Response

*