Crise des migrants africains esclaves en Libye : l’ambassadeur du Burkina à Tripoli rappelé à Ouaga

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Sur cette affaire de migrants africains esclaves en Libye qui défraie la chronique, les autorités burkinabè ne se sont pas contentées de condamner l’acte moyenâgeux. Pour mieux cerner cette affaire et contribuer davantage à mettre la pression  sur les autorités libyennes, Kosyam a tout simplement rappelé notre ambassadeur à Tripoli, le Général Abraham Traoré, pour consultation.

Abraham Traoré, ambassadeur à Tripoli a été rappelé à Ouaga pour consultation sur cette affaire d’esclavage en Libye

C’est le ministre burkinabè des Affaires étrangères et des  Burkinabè de l’Etranger Alpha Barry  qui l’a annoncé ce lundi au cours d’un point de presse. «Le président du Faso  a décidé du rappel de l’ambassadeur à Tripoli, le général Abraham Traoré, pour consultation ». Cette  décision du locataire de Kosyam  fait suite à la diffusion d’images de traite négrière. Avant cette annonce du rappel du Général Traoré de Tripoli, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré était déjà monté au créneau pour condamner cette pratique négrière en Libye.

Burkina Demain

Leave A Response

*