Attaque de Nassoumbou : Hommages et inhumation des 12 héros nationaux

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Ils sont tombés le 16 décembre dernier les armes à la main à Nassoumbou lors de l’attaque d’une quarantaine d’éléments terroristes venus du Mali. Eux ce sont les douze soldats burkinabè inhumés ce 20 décembre 2016 au cimetière municipal de Gounghin après des hommages bien mérités.

Moments de recueillements sur les dépouilles des 12 soldats

Moments de recueillements sur les dépouilles des 12 soldats

Les douze soldats de l’armée burkinabè tués le 16 décembre dernier lors de Nassoumbou reposent désormais au cimetière municipal de Gounghin où ils ont été inhumés. Cela après des hommages eux rendus par les autorités sécuritaires dont le ministre d’Etat en charge de la sécurité intérieur, Simon Compaoré.

Les 12 héros nationaux tombés les armes à la main ont été décorés à titre posthume

Les 12 héros nationaux tombés les armes à la main ont été décorés à titre posthume

L’on notait également la présence du président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo ; le chef d’état-major général des armées, le Général Zagré, de plusieurs membres du gouvernement, du parlement et de l’opposition. Du côté de l’opposition l’on notait notamment la présence de Saran Sérémé qui a été absente du pays pendant plusieurs mois pour raison de maladie. Elle a salué la mémoire des 12 valeureux soldats de la République.

Les 12 soldats assassinés ont eu droit des hommages populaires

Les 12 soldats assassinés ont eu droit aux hommages populaires

Naturellement, ils étaient très nombreux les éléments des forces de défense et de sécurité à accompagner le cortège jusqu’à destination finale. Les parents et amis des 12 héros nationaux tombés sous les balles assassines de ces terroristes venus du Mali ; les Ouagalais et le peuple burkinabè n’ont pas été en reste. Que ce soit dans ou hors du cortège funèbre, au Camp Sangoulé Lamizana ou encore au cimetière municipal, chacun a eu une pensée pour les 12 soldats.
Pour le ministre Simon Compaoré, la mort de ces 12 héros ne sera pas vaine.

 

Liste des 12 héros nationaux défunts 

1. Maréchal des logis Bazié Babou Séverin : 7 ans et 9 jours de service. Il laisse derriere lui une veuve et deux enfants de 5 ans et de 3 mois

2. Caporal Napon Yacine : 7 ans et 1 mois de service celibataire et un enfant

3. Soldat de première classe Gouem Innocent : 4 ans et et 1 mois celibataire sans enfants

4. Soldat de première classe Sanou Urbain : 4 ans et 16 jours de service et laisse derrière lui un orphelin

5. Soldat de première classe Toro Daouda : 4 ans et 1 mois de service, célibataire sans enfant

6. Soldat de première classe Ouedraogo Hado : 12 ans 16 jours de service et laisse derrière lui 3 enfants.

7. Soldat de deuxième classe Kovolbo Abdoul Aziz : 4 ans et 1 mois célibataire et père de deux enfants

8. Soldat de deuxième classe Kaboré Tibo Issaka : 4 ans et 1 mois de service, célibataire sans enfant

9. Soldat de deuxieme classe Yonli Hadi Prosper : 4 ans et 1 mois de service ; célibataire sans enfant

10. Soldat de Deuxième classe Ouédraogo Gilles : 4 ans et 1 mois de service ; célibataire et père d’un enfant

11. Soldat de deuxième classe Tamboura Amadou : 4 ans et 1 mois de service ; célibataire sans enfant

12. Soldat de deuxième classe Badolo Bassirou : deux ans 1 mois de service ; célibataire sans enfant

 

Mathias Lompo
Burkina Demain

Leave A Response

*