Attaque de Nassoumbou : Le Cercle des jeunes pour des critiques objectives

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

L’attaque de Nassoumbou ne finit pas de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Pour sa part, le Cercle des Jeunes pour l’Alternance et la Démocratie en appelle à des propositions et critiques objectives. Lisez plutôt sa déclaration.

Nekré Michel Yaméogo, président national du Cercle des Jeunes pour l"Alternance et la Démocratie

Nekré Michel Yaméogo, président national du Cercle des Jeunes pour l »Alternance et la Démocratie

«Au-delà des critiques multiformes et autres récupérations politiciennes, il conviendrait de faire des propositions et des critiques objectives afin d’accompagner sereinement  le gouvernement à la recherche de solution en  cette période pénible de lutte contre le terrorisme

Le cercle des Jeunes pour l’Alternance et la Démocratie s’est réuni ce dimanche 18 Décembre  à son siège sis au  secteur 42 de la commune de Ouaga.

Le cercle s’est penché sur les dernières attaques survenues le 16 Décembre à Nassoumbou, dans la province du Soum.

Le cercle déplore les nombreuses pertes en vie humaine relevées par la presse nationale et internationale ainsi que les dégâts matériels constatés. Le cercle s’incline très respectueusement les dépouilles de nos valeureux soldats morts sur le champ de bataille et présente ses condoléances aux différentes familles éplorées.

au regard de la gravité de l’attaque barbare sur la position de notre armée, le cercle s’est interrogé sur le niveau performance de notre système de défense  nationale et la qualité des rapports et autres coopérations de défenses avec les pays frontaliers.

Loin de s’enorgueillir sur la performance de notre système de défense et de sécurité, il convient de faire à toute humilité le diagnostic sans complaisance  afin de repenser le niveau de formation de nos militaires, la qualité du matériel et autres équipements militaires.

Le cercle invite le gouvernement à rappeler les militaires burkinabé déployés dans les opérations onusiennes afin qu’une sérieuse orientation soit portée sur la capacité de réaction de  notre système de défense et de sécurité.

Le cercle  appelle la population du Burkina Faso à la cohésion nationale autour de nos braves militaires afin qu’une réplique digne de ce nom soit faite aux ennemis de notre pays et de la démocratie. C’est donc le lieu de surpasser nos divergences politiques et autres revendications sociales et soutenir le chef de l’Etat, son excellence le président Roch Marc Christian KABORE pour que plus que jamais, une telle attaque ne soit perpétrée sur notre territoire.

Au-delà des critiques multiformes et autres récupérations politiciennes, il conviendrait de faire des propositions et des critiques objectives afin d’accompagner sereinement  le gouvernement à la recherche de solution en  cette période pénible de lutte contre le terrorisme.

Comme un seul homme, nous devrons cultiver l’esprit de l’unité, du rassemblement et de la cohésion lors des évènements survenus les 30 et 31 octobre 2014.

Le devoir nous appelle et tous, nous devons pas trahir cette sollicitation nationale qu’est le soutien à nos braves soldats et aux autorités de notre pays.

Ensemble pour un soutien sans faille à nos Forces de Défenses et de sécurité.

Ensemble pour un soutien aux autorités nationales.

Vive la démocratie,

Vive le Burkina Faso

Pour le Cercle des Jeunes pour l’Alternance et la Démocratie, le président National

                      Nekré Michel Yaméogo

Email : ynekremichel@yahoo.fr

Leave A Response

*